En Côte d’Ivoire, l’enseignement au défi du Covid-19

covid-19 cote d'ivoire enseignement
  • Publié le: mardi 20 octobre 2020

Inauguré le 8 octobre dernier, le Groupe scolaire d’excellence d’Abobo accueillera 700 élèves issus de familles modestes. Construit par la fondation Children of Africa, l’établissement permettra de répondre à l’appel lancé par l’Unicef afin d’« accélérer la réouverture sûre des écoles », dans un contexte sanitaire fragilisé par le Covid-19.

Bonne nouvelle pour les enfants ivoiriens, malgré la crise du Covid-19. Dominique Nouvian Ouattara vient d’inaugurer le Groupe scolaire d’excellence d’Abobo, un projet humanitaire porté par la fondation Children of Africa, créée et présidée par la Première Dame. Construit sur un terrain de 15 000 m2, cet établissement d’excellence est composé de deux écoles primaires et d’une école maternelle. Il dispose d’une capacité d’accueil de 700 élèves, dont 100 à la maternelle et 600 au primaire. Le groupe comptera également des bureaux pour le personnel d’encadrement, une infirmerie, une cantine scolaire pour permettre aux enfants venant de loin de se restaurer sur place et un terrain de sport.

Le groupe scolaire, dont le coût s’élève à 1,65 milliard de francs CFA, a été construit grâce aux donateurs de la fondation Children of Africa, qui a fait de l’accès des enfants ivoiriens à une éducation de qualité l’un de ses principaux objectifs. « Je crois fermement à l’éducation de nos enfants comme vecteur de progrès et source de développement de nos populations », a souligné Dominique Nouvian Ouattara lors de la cérémonie d’inauguration. Le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, a de son côté mis l’accent sur les bénéfices que cette construction permettra pour les plus jeunes. « Cette œuvre sublime va donner une vraie opportunité aux enfants de la commune d’Abobo. Ce sont des enfants de familles modestes, ils pourront étudier dans les mêmes conditions que tous les enfants du monde. », s’est réjoui le chef du gouvernement.

Éducation d’excellence « entièrement gratuite »

L’excellence sera le « seul principe » régissant le nouveau groupe scolaire. Tous les élèves seront recrutés sur la base du mérite, et devront donc se soumettre à des tests de sélection. Ils bénéficieront ensuite d’une éducation « entièrement gratuite », la fondation Children of Africa prenant en charge tous les frais afférents aux parents notamment, la cantine, les manuels scolaires et les tenues des écoliers.

L’inauguration du groupe scolaire d’Abobo intervient alors que le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a appelé les États d’Afrique de l’Ouest et du Centre à accélérer la réouverture sûre des écoles. La pandémie de Covid-19 a en effet interrompu l’éducation de millions d’enfants dans la région. Or pour l’agence onusienne, les fermetures d’écoles ont des conséquences « néfastes pour l’apprentissage et le bien-être des enfants ». L’Unicef constate notamment l’augmentation des violences contre les enfants et affirme que ces derniers font face à un risque accru de recrutement par des groupes armés, de mariage et de grossesses précoces.

Engagement auprès des plus jeunes

Dans ce contexte, l’Unicef appelle les ministres de l’Éducation et des Finances de la région à faire de l’éducation « une priorité dans leurs plans de réponse à la Covid-19 afin de réduire l’impact négatif de la crise sur les enfants et les économies nationales ».

C’est justement l’objectif que s’est fixé Children of Africa. Dès sa fondation en 1998, elle contribue à la scolarisation des enfants dans tout le pays. La fondation construit, réhabilite et équipe les infrastructures scolaires. Des programmes tels que les bibliobus, la distribution de kits scolaires ou encore la mise en place de bibliothèques et de centres multimédia, que la fondation mène à travers le territoire ivoirien, sont devenus emblématiques de son engagement auprès des plus jeunes.

Alors que plus de quatre millions d’enfants ivoiriens ont fait leur rentrée en primaire « avec beaucoup de difficultés », des initiatives comme celle de la fondation Children of Africa se révèlent indispensables afin d’offrir aux plus jeunes la possibilité d’acquérir les compétences, les connaissances, les valeurs et les aptitudes nécessaires pour devenir des adultes responsables, actifs et productifs, comme le prône l’Unicef.  Et ce, dans le plus strict respect des gestes barrières et autres mesures visant à préserver leur santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces