Université : Se former à la transition écologique le plus tôt

universite former transition ecologique - SocialMag
  • Publié le: vendredi 1 juillet 2022

De plus en plus d’universités proposent de se former aux métiers liés à la transition écologique et ce dès la première année : développement durable, éco-responsabilité, RSE, en sont au cœur.

« S’engager s’apprend », selon la maxime de la Bachelor Act située en plein cœur de Paris.

Jusque là, il fallait attendre bac +4 ou bac+5 pour se former sur les sujets environnementaux et sociétaux.

La plupart du temps, les Buisness School, proposent une spécialité dédiée en 3e année, laquelle peut s’appeler RSE (Responsabilité sociétale des entreprises), environnement, développement durable, économie sociale et solidaire, etc. Aujourd’hui, ces cursus particuliers sont accessibles dès la première année universitaire.

Afin de séduire davantage d’étudiants, les Buisnesse School, proposent des emplois du temps assouplis afin que les Bachelors aient du temps pour s’engager dans leurs projets responsables personnels.

L’ESG Green

C’est le cas par exemple, à Paris, où l’ESG Green, l’école de commerce du développement durable, a mis ces questions au centre de ses formations. Cette école de commerce « pas comme les autres », précise sur son site qu’elle « forme des cadres et managers, dans le métier choisi de la transition écologique ».

« Se professionnaliser et s’engager » au moyen d’actions et de réalisations de projets pour le compte d’entreprises est devenu la ligne édito de l’école.

Deux filières sont proposées : la Green marketing and Buisness tournée essentiellement sur les questions écologiques et l’autre filière en management responsable des ressources humaines, plus centrée sur les sujets d’inclusion et de bien-être au sein des entreprises.

L’Isefac

L’Isefac quant à elle, « a crée un cursus Entrepreneuriat, innovation et éco-responsabilité pour se pencher sans attendre sur les notions d’économie circulaire, de green fashion (mode verte) ou encire de management inclusif ».

Un programme davantage destiné aux étudiants qui souhaitent créer et développer leur propre start-up ou qui aimeraient rejoindre une entreprise déjà existante pour l’accompagner dans sa transition écologique.

L’ISCPA

L’école de communication du groupe IGS, l’ISCPA, a lancera en septembre 2022 son programme « Impact », un bachelor dispensé à Toulouse et à Lyon. « une part grandissante d’entreprises, institutions ou associations, cherchent à améliorer leur impact et attendent de leurs collaborateurs qu’ils soient formés à ces problématiques », précise l’école.

« Tout en apprenant les nouvelles manières de communiquer, les étudiants seront notamment amenés à s’immerger en milieu associatif ».

Le 16 février dernier, le climatologue Jean Jouzel avait remis un rapport au ministère de l’Enseignement supérieur, encourageant fortement la formation de 100 % des étudiants de niveau Bac+2, quel que soit leur cursus, aux enjeux de la transition écologique, et ce d’ici cinq ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS