A Oslo, la révolution verte est en marche

  • Publié le: mardi 20 octobre 2015

Les élections municipales de septembre dernier ont porté à la tête de la capitale norvégienne une alliance socialiste/écologiste qui compte bien changer les habitudes de la ville en matière de préservation de l’environnement.

Les premières décisions, très emblématiques de ces nouveaux engagements, sont aussi très ambitieuses : bannir les voitures du centre ville de la capitale d’ici 2019, mais aussi diminuer de moitié les émissions de gaz à effet de serre liées aux actions de la municipalité. Une décision qui implique que la ville ne financera plus d’entreprises en lien avec le secteur des énergies fossiles.

Si ces décisions visant à limiter l’empreinte carbone de la ville et améliorer l’environnement pour la santé des habitants enthousiasme déjà les ONG, elle fait en revanche grincer des dents les commerçants et les travailleurs de la ville. Car pour que le projet soit viable, il faudra renforcer l’offre de transports en commun qui dessert la capitale norvégienne. Si Oslo réussit son projet du « zéro voiture » dans les rues, elle deviendrait la première capitale mondiale à faire un tel effort en faveur de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Dieselgate : un sommet du diesel avec peu d’engagements

    Le 2 août dernier, le gouvernement allemand organisait un sommet du diesel, réunissant autour de la table les principaux constructeurs automobiles allemands. Le but : mettre en place des mesures plus contraignantes pour diminuer la pollution des véhicules. Mais le

le Coin ESS

  • La RATP émet son premier Green Bond

    La RATP vient tout juste d’émettre son premier Green Bond, un moyen pour la société de lever 500 millions d’euros pour accompagner ses projets de développement dans le cadre de la transition énergétique. Jeudi dernier, la Régie Autonome des Transports