En ce 8 mars, des organisations mettent en avant le travail des femmes

  • Publié le: jeudi 8 mars 2018

Le 8 mars, nous fêtons traditionnellement la Journée internationale des Femmes partout dans le monde. Après les révélations polémiques des derniers mois, le sujet de la place des femmes dans la société a plus que jamais été sur le devant de la scène.

A la suite des débats et prises de conscience universelles sur les inégalités et violences faites aux femmes, notamment avec l’affaire Weinstein et le mouvement #Metoo, certaines entreprises ont décidé de mettre en avant le travail des femmes pour amener au changement.

Le 8 mars ne doit pas être récupéré à des fins commerciales

Institutionnalisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes est née au début du XXème siècle des luttes des ouvrières et suffragettes chez nos amis anglo-saxons. Depuis, cette journée est devenue une journée de lutte pour revendiquer les droits des femmes.

En France, on la célèbre depuis 1982. Et Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les hommes et femmes a tenu à préciser sur Twitter que « Le 8 mars, ce n’est pas le retour de la Saint Valentin, ce n’est pas un jour en l’hommage des femmes, ce n’est pas un hommage à la beauté des femmes mais c’est une journée internationale pour défendre le droit des femmes, une journée pour protester contre toutes les formes inégalités, une journée pour rappeler le chemin qu’il reste à parcourir.. » en matière d’égalité entre les sexes.

Lancement de « She leads » pour valoriser le travail des femmes

La start-up WeWork lance « She Leads », une plateforme qui promeut l’égalité des sexes sur le lieu de travail, à l’occasion de la Journée internationale de la femme.

L’initiative perdurera tout au long de l’année avec l’organisation d’évènements au sein des espaces de travail WeWork.

Wework propose depuis 2010 des espaces de travail collaboratifs, des services et des communautés de travail à la fois physiques et virtuelles à plus de 200 000 membres dans 66 villes du monde entier. Le développement personnel et professionnel de toutes les personnes qui font partie de son vaste réseau est son crédo principal.

Avec « She Leads », elle entend rassembler dans ses 309 espaces de travail des entrepreneuses et créatrices inspirantes pour échanger autour de programmes ou initiatives locales mis en place pour valoriser les femmes.

Grâce à cette initiative, l’entreprise souhaite financer des projets de femmes entrepreneurs dont l’objectif est de faire la différence par l’innovation pour changer le monde.

Le but du programme est de rassembler lors d’événements des femmes de tous horizons, de tous métiers et de milieux afin de favoriser une conversation inclusive et tournée vers l’avenir, et de partager ses connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • SoUse : l’économie participative a son moteur de recherche

    Grâce au financement de la Maif, le moteur de recherche SoUse a été lancé il y a quelques mois. Son but : rendre plus visible les acteurs de l’économie participative et circulaire afin de mieux accompagner les clients dans leurs recherches.