LVMH : 25 000 emplois pour la jeunesse

  • Publié le: jeudi 23 septembre 2021

LVMH, le leader mondial du luxe, vient d’annoncer, dans un communiqué, pas moins de 25 000 recrutements de jeunes de moins de 30 ans dans 280 métiers (joaillerie, maroquinerie, marketing, vente, supply chain…) et l’accélération de la formation à des métiers d’artisanat pour l’année 2022.

Dans le cadre de son plan « Craft For The Future », LVMH, première capitalisation européenne, s’engage en faveur de l’emploi des jeunes, soit « ceux qui ont le plus souffert financièrement de la crise du Covid-19 » a précisé la directrice des ressources humaines du groupe Chantal Gaemperle. LVMH (Louis Vuitton, Christian Dior, Sephora etc.) vise les moins de 30 ans et proposera, en 2022, 20000 CDI ainsi que 5000 stages et/ou apprentissages. « Au total, nous avons 280 métiers d’excellence et savoir-faire dans le groupe, dont beaucoup de métiers manuels qu’il est crucial pour nous de pérenniser : maroquinier, joaillier, verrier, pâtissier, sommelier, vigneron, polisseur, horloger… », a ajouté Chantal Gaemperle.

Résultats record au premier semestre 2021

 

Le groupe de luxe a en effet fait preuve d’une grande résilience face à la crise causée par le Covid et a connu des performances record au premier semestre 2021 (5,3 milliards d’euros et + 56 % de ventes par rapport à 2020). Preuve d’une très bonne reprise après une année chahutée par les fermetures de points de vente et des usines de production. Le dynamisme de LVMH est notamment entretenu par l’activité Mode et Maroquinerie, qui a joui « d’une croissance organique de 81% par rapport à 2020, et de 38% par rapport à 2019 ». Avec le plan « Craft For The Future », LVMH peut ainsi « poursuivre sa croissance et renforcer encore son avance sur le marché mondial du luxe », comme le précise le président du groupe Bernard Arnault.

L’occasion donc pour le leader mondial du luxe d’augmenter le nombre de recrutements de jeunes dans le monde de 20% par rapport à 2019 (année considérée comme « normale ») et de viser, non plus de jeunes diplômés d’écoles de commerce, qui depuis plus d’une quinzaine d’années plébiscitent le groupe, mais des profils plus manuels destinés à travailler dans les secteurs du cuir, de la maroquinerie ou de la vente. LVMH aura proposé environ 9500 postes en CDD ou CDI « quel que soit l’âge du recruté » pour l’année 2021, et qui devraient compter au total 1600 cadres ou ingénieurs et environ 550 jeunes diplômés de moins de trois ans d’expérience.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS