Le crowdlending, nouveau levier de financement participatif

  • Publié le: vendredi 26 août 2016

Depuis un an, plusieurs plateformes de crowdlending ont ouvert dans l’hexagone. L’occasion pour les entreprises françaises de faire appel à ce nouveau mode financement participatif où les citoyens investissent directement dans les projets auxquels ils croient.

On connaissait le crowdfunding : il y a maintenant le crowdlending. Fonctionnant sur le même principe de financement participatif que son aîné, le crowdlending diffère pourtant sur un critère important : il s’agit d’un prêt qui doit être remboursé par les entreprises. Via une plateforme spécialisée, les entreprises déposent leur dossier en précisant pour quel projet elles ont besoin d’un financement et de quel montant elles ont besoin. Les membres peuvent alors participer au projet en faisant un versement du montant de leur choix. Charge ensuite à l’entreprise, une fois le financement bouclé, de réaliser son projet puis de rembourser les financiers avec des intérêts sous un délai fixé à l’avance.

Parmi les plateformes françaises qui séduisent les professionnels et le public, on retrouve Tributile. La plateforme basée à Lille a été l’une des premières à se lancer en 2015, et elle compte déjà de beaux succès. Récemment, Tributile a permis de collecter 400 000 euros pour financer un projet de construction immobilière au cœur de Lille. Mais la plateforme permet aussi de lancer des projets plus modestes. Les PME sont les premières à trouver leur compte dans le crowdlending qui leur permet de financer leur projet plus facilement que si elles passaient par des banques. Le financement peut aller de 5 000 à 1,5 million d’euros. Pour les particuliers qui souhaitent investir, la participation peut être de 20€ à 1 000€ maximum. Le taux d’intérêt est fixé entre 4% et 9% selon les projets ; un taux attractif pour les investisseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Dieselgate : un sommet du diesel avec peu d’engagements

    Le 2 août dernier, le gouvernement allemand organisait un sommet du diesel, réunissant autour de la table les principaux constructeurs automobiles allemands. Le but : mettre en place des mesures plus contraignantes pour diminuer la pollution des véhicules. Mais le

le Coin ESS

  • Assurer un récif de corail : économie et écologie font cause commune

    Au Mexique, l’assureur Swiss Re va proposer un nouveau service d’assurance aux entreprises du secteur touristique de Cancùn : assurer les récifs coralliens. Une initiative originale qui permettrait de sauvegarder plus efficacement les récifs en cas d’intempéries par exemple. Assurer