Une association propose des camions frigorifiques pour loger les sans-abris

  • Publié le: lundi 5 mars 2018

L’association Home 311 propose de loger SDF et migrants dans des camions frigorifiques réaménagés avec dortoirs, douches et toilettes.

Frédéric Tabary, cofondateur de l’association Home 311 a décidé avec son ami Jean-Charles Le Lay, réparateur de pièces de frigo, de transformer les remorques des camions frigorifiques en hébergement d’urgence, puis de les proposer aux associations d’aide aux sans-abris.

Ces camions, qui bien souvent finissent en décharges, restent bien souvent hermétiques, solides et indéformables. L’idée pour l’association était de créer une boucle vertueuse en incorporant les principes de l’économie circulaire. Les poids lourds frigorifiques constituent une « opportunité incroyable » puisque facilement déplaçables et pouvant se déployer partout selon les besoins.

L’association travaille avec des sociétés du BTP et certains transporteurs afin de récupérer sur les chantiers des matériaux neufs commandés en surplus et étudier les remorques pour les transformer au mieux en habitations.

Faire appel aux dons des entreprises

Les camions tels qu’ils ont été pensés peuvent accueillir jusqu’à douze personnes. A travers ce dispositif, Home 311 souhaite contourner les obstacles rencontrés par les associations d’aide aux sans-abris.

Les travaux effectués sur la remorque comprennent notamment l’ouverture de fenêtres, l’installation de lavabos et de toilettes, la mise en place d’un système de chauffage, la pose de cloisons et d’un sol. Le coût d’une telle transformation est d’environ 20 000 euros. L’association se finance grâce aux aides du grand public mais espère faire grimper les entreprises françaises dans la barque en leur demandant de financer chacune un camion.

A la fin 2017, l’association avait cumulé suffisamment d’argent pour rénover deux camions. Mais avec un objectif fixé à 4 800 places d’ici quelques mois, il reste encore du travail à faire.

Les deux designers entendent impliquer davantage les associations autour de ce dispositif en leur expliquant les avantages de ce dernier. Elle compte également sur la responsabilité des communes qui devront mettre des emplacements communaux à disposition des camions, tout en prévoyant un raccordement à l’eau et l’électricité.

Le 19 janvier dernier, Frédéric Tabary et Jean-Charles Le Lay appelaient les 1 000 plus importants patrons français à financer 20 000 euros chacun afin de subventionner la rénovation de camions. Pour le moment, Maisons du monde a porté sa participation pour le financement d’une remorque.

Chaque année, entre 10 000 et 15 000 remorques frigorifiques prennent le chemin de la casse. « On pourrait quasiment régler le problème des sans-abris en un an puisque 10 000 caisses de 12 personnes ça fait 120 000 places et qu’il y a actuellement 143 000 sans-abri en France » déclarent les deux amis.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • SoUse : l’économie participative a son moteur de recherche

    Grâce au financement de la Maif, le moteur de recherche SoUse a été lancé il y a quelques mois. Son but : rendre plus visible les acteurs de l’économie participative et circulaire afin de mieux accompagner les clients dans leurs recherches.