Coldplay repousse sa prochaine tournée pour protéger l’environnement !

coldplay repousse prochaine tournee proteger lenvironnement - SocialMag
  • Publié le: jeudi 28 novembre 2019

Preuve que les préoccupations environnementales touchent tous les secteurs de l’économie : les tournées mondiales de concerts sont désormais pointées du doigt pour leur impact climatique. Conscient de cette réalité, le groupe britannique Coldplay a décidé de repousser la tournée de promotion de leur huitième album, le temps de trouver des solutions pour la rendre neutre en carbone.

Dans une industrie musicale où les recettes des tournées ont depuis longtemps dépassé celles des ventes de disque, la démarche mérite d’être soulignée. Dans la foulée de Billie Eilish et de sa tournée « aussi verte que possible », dotée de villages écologiques, ou du groupe britannique The 1975, proche de Greta Thunberg, qui a promis de planter un arbre par billet de concert vendu, c’est un mastodonte de la pop qui a décidé de s’engager.

Coldplay veut une tournée « respectueuse de l’environnement », si possible neutre en carbone

Coldplay vient de sortir son huitième album, Everyday Life, ce vendredi 23 novembre 2019. Les fans attendaient des dates de tournée, pour prendre la relève de celle, triomphale, du précédent album, A Head Full of Dreams, ses 122 concerts et ses 452 millions d’euros de chiffre d’affaire. Mais Chris Martin, chanteur et leader du groupe, a annoncé à la BBC qu’il faudrait patienter encore au moins deux ans.

“Nous allons prendre notre temps, au cours des deux prochaines années, pour faire en sorte que notre tournée soit non seulement respectueuse de l’environnement, mais aussi qu’elle ait un impact positif”, a déclaré Chris Martin. L’objectif du groupe est de faire une tournée mondiale neutre en carbone.

Une ambition louable, mais qui promet un beau casse-tête pour Coldplay. Le transport du matériel et des membres du groupe et du staff, en avion et en camions, est un gouffre énergétique. Un concert génère par ailleurs une importante consommation électrique. “Le plus dur, ce sera l’avion, mais notre rêve ça serait, par exemple, d’avoir une tournée sans plastique du tout et alimentée en grande partie par l’énergie solaire”, détaille Chris Martin.

Mobilisation générale pour le climat !

Au-delà de la compensation des émissions, d’autres pistes sont possibles : limiter le matériel et le staff, et donc le poids à transporter, utiliser des bus et camions électriques alimentés par de l’électricité renouvelable, voire des trains pour les trajets continentaux.

La décision du groupe britannique a, en tout cas, été saluée par les ONG environnementales : « C’est fantastique de voir des artistes de renommée mondiale se mobiliser pour protéger la planète. Nous avons tous la responsabilité de montrer l’exemple face à cette crise climatique et naturelle – on ne peut pas rester inactifs si nous voulons préserver notre planète pour les générations futures », a salué Gareth Redmond-King, responsable du changement climatique au WWF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • RSE : Hub One obtient la médaille d’or EcoVadis

    Hub One, opérateur de technologies digitales pour les entreprises, a obtenu la médaille d’or EcoVadis pour sa performance RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Avec une note de 74/100, le groupe dirigé par Guillaume de Lavallade améliore de 4 points son

le Coin ESS

  • Crédit Agricole : un prêt éco-responsable pour Prada

    Le Crédit Agricole vient de signer un prêt d’un nouveau genre avec Prada. La banque française va ainsi prêter 50 millions d’euros à la maison de luxe italienne, selon de nouveaux critères éco-responsables. Il s’agit d’un prêt d’un genre nouveau.