Amazon ne soutient pas l’implication de ses employés pour la protection de la planète

Amazon-SocialMag
  • Publié le: lundi 27 mai 2019

Mercredi 22 mai, 50 employés représentant le groupe « Amazon Employees For Climate Justice » ont participé à la réunion annuelle des actionnaires d’Amazon. Ils ont pu présenter les 7 700 signatures de la lettre publique préalablement envoyée à Jeff Bezos, le PDG de l’e-entreprise. Mais le leader a fait la sourde oreille.

Chez Amazon, le climat est tendu.

Naturellement concernés par la protection de l’environnement, les employés du groupe « Amazon Employees For Climate Justice » (AMZNClimate), espéraient être écoutés par Jeff Bezos et le conseil d’administration d’Amazon. Mais ils ont été particulièrement déçus par le désintérêt écologique de leur patron : « Jeff est resté en dehors de la scène, a ignoré les employés et ne leur parlait pas. Son inaction et son manque de réponse significative soulignent son rejet de la crise climatique et en disent long sur la façon dont le conseil d’administration d’Amazon continue de ne pas donner la priorité au rôle d’Amazon dans l’urgence climatique ».

Des propositions « à la hauteur de l’échelle et de l’urgence de la crise climatique »

La lettre ouverte, signée par plus de 7 700 employés de l’entreprise demandait un rapport rédigé par Amazon afin de réduire son utilisation de combustibles fossiles. Elle était accompagnée d’une proposition de calendrier visant à atteindre l’objectif zéro émission. Des propositions « à la hauteur de l’échelle et de l’urgence de la crise climatique », selon ces employés.

Premiers concernés et connaisseurs des capacités de l’entreprise, ils ont rappelé qu’« Amazon dispose de la taille et des ressources nécessaires pour éveiller les consciences et montrer la voie à suivre pour faire face à la crise climatique ». Avant de conclure : « ce qui nous manque, c’est le leadreship du plus haut niveau de l’entreprise ».

Une politique de l’autruche qui déçoit mais ne décourage pas

Aucune des propositions soumises par le groupe d’employés durant la réunion n’a pourtant été retenue, selon une porte-parole du groupe. Amazon a simplement rappelé s’être récemment engagé à atteindre une empreinte carbone nulle sur 50% de ses envois d’ici 2030. Mais le projet « Shipment Zero » n’est de toute évidence pas suffisant selon les employés du géant de l’e-commerce.

« Parce que le conseil ne comprend toujours pas la gravité de la crise climatique, nous redéposerons d’autres actions dans les prochains mois », ont cependant déclaré les employés, qui de toute évidence, ne comptent pas en rester là, et veulent continuer de lutter contre le réchauffement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La finance verte se porte bien en France

    Le ministre de l’économie Bruno Le Maire a initié un nouveau projet de promotion de la finance durable. Le 2 juillet dernier, il a réuni les principaux acteurs du marché pour définir les futurs engagements du secteur. Cette nouvelle impulsion