Consommation : les français réduisent leurs achats textiles

  • Publié le: mardi 25 décembre 2018

Le secteur du textile encaisse un important ralentissement de ses ventes. La raison : les français achètent moins de vêtements. L’une des raisons avancées est le souci écologique.

Les consommateurs français sont sensibles aux arguments écologiques. Non seulement, ils plébiscitent la filière bio pour faire leurs courses, mais ils sont aussi nombreux à avoir changé leurs modes de consommation. C’est notamment le cas pour l’habillement. En l’espace de dix ans, le secteur du textile français a enregistré une baisse drastique d’activité, la faut à des ventes en berne. L’Institut Français de la Mode a mené une enquête sur le sujet. Il apparait que, pour 2018, 44% des français ont acheté moins de vêtements que les années précédentes. Et pour 40% des personnes interrogées, ce choix s’explique par un souci écologique et une volonté de consommer moins.

Cette consommation éthique se retrouve en effet dans l’essor du marché des secondes mains. En 2018, le marché du textile de seconde main a passé pour la première fois la barre symbolique du milliard d’euros de chiffre d’affaires en France.

Du côté des marques d’habillement, l’année 2018 a été particulièrement difficile. L’habillement a connu une baisse de 2,9% de sa valeur. Le secteur a été miné par plusieurs scandales en ce qui concerne la destruction d’invendus. L’enseigne pour hommes Celio ainsi que la marque de luxe Burberry ont notamment été mis sous le feu des critiques des consommateurs. De son côté, le géant suédois H&M, à l’origine du concept de fast-fashion, a enregistré une baisse de son bénéfice de 22% sur le deuxième trimestre 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Le MEDEF s’engage pour l’entreprise contributive

    “Vers l’entreprise contributive” : c’est le thème choisi par le MEDEF et l’ORSE pour un colloque qui aura lieu le 25 février prochain. Un thème qui ne doit rien au hasard : le MEDEF a choisi de s’engager sur la

le Coin ESS

  • Crédit Agricole : un prêt éco-responsable pour Prada

    Le Crédit Agricole vient de signer un prêt d’un nouveau genre avec Prada. La banque française va ainsi prêter 50 millions d’euros à la maison de luxe italienne, selon de nouveaux critères éco-responsables. Il s’agit d’un prêt d’un genre nouveau.