Le géant Unilever s’engage à réduire son usage de plastique

unilever sengage reduire usage plastique - SocialMag
  • Publié le: jeudi 24 octobre 2019

Unilever, ce groupe qui possède plus de 400 marques dans l’agroalimentaire et les cosmétiques, s’est engagé à réduire de moitié d’ici 2025, sa consommation de plastiques neufs. Un véritable défi pour ce géant, dont l’empreinte plastique est estimée à plus de 700 000 tonnes par an.

Le groupe anglo-néerlandais l’a annoncé dans un communiqué, lundi 7 octobre 2019 : « D’ici 2025, Unilever garantira une réduction de moitié de ses emballages en plastique et collectera et transformera plus d’emballages en plastique qu’il n’en commercialise ». La promesse est faite.

Un véritable défi

Le groupe mondialement actif dans les secteurs de l’agroalimentaire et des cosmétiques a un gros défi à relever. Et ce n’est pas chose aisée, lui qui est à l’origine de 700 000 tonnes de déchets plastiques à usage unique chaque année. Cette firme possède en effet plus de 400 marques, dont Magnum, Dove, Lipton, Ben & Jerry’s ou encore Knorr.

Des marques ancrés dans l’imaginaire collectif et dont la simple évocation rappelle l’importance de l’emballage individuel plastique (savon, glaces, thés, etc.). « Le plastique a sa place, mais pas dans l’environnement », a déclaré Alan Jope, le directeur général de la multinationale. « Nous ne pouvons réduire les déchets plastiques qu’en agissant rapidement et en prenant des mesures radicales ».

Du recyclé

Conscient de son retard en matière d’engagement environnemental, la firme a donc décidé de réduire son impact plastique. « Nous devons introduire de nouveaux matériaux d’emballages innovants et développer de nouveaux modèles commerciaux, tels que les emballages réutilisables (…) avec une rapidité et une intensité sans précédent », a déclaré le PDG dans le communiqué.

Le tri et le recyclage est une question centrale pour le groupe. Au cours des cinq dernières années, Unilever a notamment collaboré avec le Programme des Nations unies pour le développement, afin de mettre en place un système de collecte et de recyclage en Inde. 3 000 banques de déchets ont par ailleurs été créées en Indonésie, permettant à plus de 400 000 personnes de pouvoir recycler leurs déchets.

Unilever emboîte à son tour le pas à d’autres grandes multinationales, pressées par les consommateurs concernés par l’urgence climatique. En septembre dernier, dix-neuf entreprises se sont engagées à protéger l’environnement, lors du sommet Action Climat des Nations unies, qui se tenait à New York. Parmi elles, Google et L’Oréal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Le congé parental commence à s’imposer

    Les entreprises françaises sont de plus en plus nombreuses à déployer le principe de congé parental généralisé aux deux parents. Une initiative qui prend de l’avance sur les dispositions légales, et qui vise à favoriser l’égalité hommes-femmes en entreprise. En

le Coin ESS

  • 10 milliards de dollars pour le Fonds Vert

    Malgré le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris, le Fonds Vert mis en place pour financer la transition énergétique mondiale aura bien la somme promise. Il sera doté de près de dix milliards de dollars. “Objectif atteint ! Grâce