Toyota : coup d’envoi d’une ville ultraconnectée au pied du Mont Fuji au Japon

toyota coup denvoi dune ville ultraconnectee mont fuji japon - SocialMag
  • Publié le: mercredi 24 février 2021

« Woven City » (entendez « ville tissée »), c’est le nom d’un projet expérimental de smart city 2.0, mené par Toyota au pied du Mont Fuji, entre robotique, intelligence artificielle et conduite automatisée.

« Le projet « Woven City » démarre officiellement aujourd’hui » a déclaré Akio Toyoda, président du groupe Toyota dans un communiqué du mardi 23 février 2021. La cérémonie d’inauguration a eu lieu sur un terrain de 175 hectares, au pied du Mont Fuji, au Japon, à l’endroit où se trouvait jadis une usine Toyota, fermée en 2019.

Initié par le groupe Toyota et dévoilé en janvier 2020 au salon CES de Las Vegas, le projet « Women City » devrait voir le jour dans un avenir proche, sous forme d’un nouveau quartier entièrement dédié à cette expérience. Cette ville du futur devrait être entièrement connectée : Toyota veut en faire un espace de test grandeur nature pour les chercheurs, d’abords auprès de 360 habitants (inventeurs, employés du groupe et leur famille, commerçants et partenaires industriels), avant de l’étendre à 2 000.

Le groupe Toyota, numéro 1 mondial des ventes automobiles en 2020 (environ 9,53 millions de véhicules toutes marques du groupe confondues vendus, contre 9,3 millions pour Volkswagen) intègre ce projet dans sa stratégie de développement des nouvelles technologies. La ville sera alimentée par des panneaux solaires et des piles à combustibles, seuls des véhicules autonomes « zéro émission » seront autorisés à circuler, des Toyota e-Palette s’occuperont des transports de personnes et de marchandises, et devront même servir de boutiques itinérantes éphémères.

 

Ces villes vertes du futur

 

A l’ère de la conscientisation environnementale et écologique mondiale, où les réglementations et les goûts des consommateurs évoluent, Toyota investit dans les villes futuristes à la pointe de la technologie et plus respectueuses de l’environnement entre efficacité et automatisation.

Les projets de villes ultraconnectées se multiplient depuis plusieurs années dans le monde. En tête de liste les États-Unis et la Chine, particulièrement friands de ces expériences.

Poussés par les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) en Amérique du Nord et par les grands groupes locaux comme Huawei, Tencent ou Alibaba en Chine, ces projets d’élaboration de villes ultraconnectées sont accélérés par le déploiement de la nouvelle technologie mobile 5G.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS