Microsoft veut être négatif en carbone dès 2030

microsoft negatif carbone 2030 - Social Mag
  • Publié le: jeudi 23 janvier 2020

La firme de Bill Gates est déterminée à prendre le leadership des entreprises luttant contre les effets du changement climatique : Microsoft vient d’annoncer son ambition d’être négatif en carbone dès 2030, et d’avoir absorbé toutes les émissions du groupe, depuis sa création, en 2050. Un bel engagement pour accélérer la transition énergétique.

Les géants des nouvelles technologies continuent de se poster à l’avant-garde de la lutte contre le changement climatique. En la matière, Microsoft semble vouloir se positionner comme l’entreprise la plus ambitieuse du monde, rien de moins.

Microsoft déterminé à faire la chasse au carbone !

« Le consensus scientifique est clair. Le monde est confronté à un problème de carbone urgent. Le carbone de notre atmosphère a créé une couche de gaz qui retient la chaleur et modifie le climat mondial. Déjà, la température de la planète a augmenté de 1 degré centigrade. Si nous ne limitons pas les émissions et que les températures continuent de grimper, la science nous dit que les résultats seront catastrophiques », pointe Brad Smith, le président de Microsoft, dans un billet de blog.

La firme de Bill Gates utilise déjà une importante part d’électricité renouvelable, et a annoncé, mi-2019, sa volonté de fournir à ses datacenters et ses locaux 70% d’énergies renouvelables en 2023. Mais Microsoft vient d’afficher des objectifs encore plus ambitieux.

Dès 2025, le groupe veut passer à une électricité 100% renouvelables pour ses locaux et data-centers, tout en limitant drastiquement les émissions carbone de l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement : pour ce faire, le groupe va étendre à l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement la taxe carbone que le groupe impose déjà à ses divisions internes.

Tout le carbone émis par Microsoft depuis 1975 absorbé en 2050 ?

Cette taxe de 15 dollars par tonne de CO2 émise permet ensuite de financer des projets de captation du carbone. En sus, Microsoft va débloquer 1 milliard de dollar pour soutenir la recherche et la création de solutions de réduction, de capture et d’élimination du carbone.

Le groupe va également mettre à disposition de ses fournisseurs et de ses clients ses technologies d’efficacité énergétique, de réduction de consommation ou d’intégration des renouvelables, afin de les aider à réduire leur production de CO2.

Cette stratégie devrait permettre à Microsoft d’être négatif en carbone dès 2030 : à cette date, l’entreprise captera davantage de carbone qu’elle n’en émet. A horizon 2050, la firme de Redmont ambitionne même d’avoir absorbé toute le carbone qu’elle a émis depuis sa création en 1975. Un bel exemple de volontarisme climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces