La transition énergétique au cœur de l’édition 2023 du sommet Choose France

  • Publié le: lundi 22 mai 2023

Le président de la République Emmanuel Macron a reçu, ce 15 mai 2023, 200 chefs d’entreprises étrangères pour l’édition 2023 du sommet Choose France, dédié à l’investissement étranger en France. Sur les 28 projets de technologies émergentes présentés, représentant plus de 13 milliards d’euros d’investissements étrangers, les cinq projets de transition énergétique cumulent 10,55 milliards d’euros. Au programme : véhicules électriques, panneaux photovoltaïques et petits réacteurs nucléaires.

Derrière l’opération de communication très clinquantes, avec 200 chefs d’entreprise reçues au château de Versailles par Emmanuel Macron, l’édition 2023 du sommet Choose France, ce 15 mai 2023, a été l’occasion de mettre en valeur 28 projets d’investissements étrangers en France, dont la liste avait été dévoilé la veille par l’Élysée.

Les véhicules électriques en star du sommet Choose France

On y retrouve le projet d’usine de batteries solides de véhicules électriques (VE), portée par le groupe taïwanais ProLogium pour 5,2 milliards d’euros, et le projet de composants de batteries de VE porté par le français Orano et le chinois XTC, pour 1,5 milliards d’euros, que nous avons déjà largement évoqué.

Mais trois autres projets devraient soutenir la décarbonation de l’économie française. Véhicules électriques toujours, l’opérateur de bornes de recharge portugais Powerdot va investir 140 millions d’euros pour créer une filiale française, avec 66 emplois à la clés.

L’usine de panneaux photovoltaïques de Sarreguemines existera bel et bien

Holosolis, la branche solaire du groupe européen InnoEnergy, va investir 710 millions d’euros pour construire une usine de panneaux photovoltaïques à Sarreguemines, en Moselle, pour 1 700 emplois et une capacité de production annuelle de 5 GW d’ici 2025. Il relaie un projet sur le même site du groupe norvégien Rec Solar, annulé voici quelques mois au profit d’une usine aux États-Unis, pour bénéficier des généreuses subventions du Plan Climat de Joe Biden.

« Pendant des années, on a subventionné des panneaux photovoltaïques qui étaient faits au bout du monde, là on va avoir des panneaux photovoltaïques made in France. C’est l’écologie du concret, on va fabriquer les produits qu’on va consommer en France (…) on va créer de l’emploi en France », s’est félicité le ministre de l’industrie Roland Lescure.

Petits réacteurs nucléaires

Enfin, la start-up européenne NewCleo, présente en Italie, au Royaume-Uni et en France, a annoncé un plan d’investissement de 3 milliards d’euros en France sur la période 2025-2030. Son objectif est de commercialiser le plus rapidement possible un petit réacteur nucléaire modulaire, de nouvelle génération (ou SMR).

Fabriqués en série, plus sûrs et nécessitant moins de maintenance que les « grands » réacteurs, ils offrent une puissance entre 10 et 300 MW, et peuvent notamment remplacer la production d’électricité d’une centrale thermique fossile, en conservant tous ses équipements et branchements au réseau.

En tout, la décarbonation représente donc plus de 10,5 milliards d’euros des 13 milliards d’euros annoncés lors de cette édition 2023 de Choose France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Objectifs de Développement Durable, c’est à dire ?

    Les Objectifs de Développement Durable (ODD) sont un ensemble de 17 objectifs mondiaux adoptés par les Nations Unies en 2015, dans le cadre de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Ils visent à éradiquer la pauvreté, protéger la planète et

le Coin ESS