RSE : les français mécontents des marques qui se disent engagées

rse francais mecontents marques engagees - SocialMag
  • Publié le: vendredi 18 octobre 2019

L’étude Trust Barometer d’Edelman a révélé que 60% des Français sondés ne font pas confiance aux marques qui s’engagent verbalement dans le développement durable mais ne mettent par leurs paroles en action.

Selon un sondage, 60% des Français en auraient assez des marques se servant des enjeux RSE pour améliorer leur image sans agir. L’étude Trust Barometer, réalisée par Edelman, a pu mettre en avant que ces consommateurs étaient déçus par le comportement de ces marques qui se servent des problématiques sociétales pour vendre davantage plutôt que pour les résoudre. Seulement 23% des Français sondés feraient confiance aux marques aujourd’hui.

Une tendance inversée

En seulement un an, l’opinion s’est inversée. « L’an dernier, la principale conclusion de l’étude était que les consommateurs déclenchent leur achat en fonction des prises de position d’une marque : 65% des sondés demandaient ainsi aux marques de s’engager en matière de RSE. Et ce n’était pas seulement les plus jeunes ! Dans toutes les catégories d’âge ou de richesse, plus de la moitié des sondés exprimaient cette attente. Nombreux étaient ceux qui faisaient même plus confiance aux marques qu’aux gouvernement pour adresser les problèmes environnementaux et sociaux, plus rapidement, plus efficacement et à plus grande échelle ! », déclare Amélie Aubry, directrice manager marketing d’Elan Edelman france.

Une tendance qui s’est totalement inversée, puisque aujourd’hui, 44% des Français sont déçus du comportement de ces marques, qui selon eux n’ont pas tenu leurs promesses : « Il y a beaucoup de communication, mais peu d’actions concrètes », poursuite Amélie Aubry. Selon elle, beaucoup de ces marques, ont tout simplement « menti et caché des informations au grand public ».

Le buisness impacté

Logiquement, ce constat fait, l’indignation des Français risque de se répercuter sur le buisness lui-même. Les consommateurs ayant perdu confiance, ont tendance à boycotter certaines marques : « 70% des Français achètent désormais en fonction de la confiance qu’ils ont en une marque, contre 65% en 2018 et 50% en 2017 ! 52% des sondés sont aussi d’accord sur le fait que la bonne réputation d’une marque facilite le premier achat d’un produit, mais que seule la confiance en la marque amène le réachat. Enfin, 39% des personnes que nous avons interrogées disent qu’ils ne feront plus jamais confiance à une marque si cette confiance a été une fois rompue, qu’ils ne l’achèteront plus et qu’ils déconseilleront aux autres de l’acheter ! », analyse Amélie Aubry.

Un parcours logique, qui devrait davantage forcer les enseignes opportunistes à se montrer fidèles à leurs propos et leurs engagements, qu’ils soient environnementaux ou sociétaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces