New Delhi contre la pollution

new delhi contre pollution - SocialMag
  • Publié le: vendredi 18 octobre 2019

Ce mardi 15 octobre 2019, la ville de New Delhi a enclenché les mesures visant à une réduction de la pollution atmosphérique. Une action primordiale dans cette ville où la qualité de l’air s’est manifestement dégradée ces derniers jours.

Depuis quelques jours, la ville de New Delhi, en Inde, est en proie à une forte hausse de la pollution atmosphérique. Dans ces circonstances le gouvernement indien a décrété en urgence, le mardi 15 octobre, de nouvelles mesures visant à réduire considérablement les émissions de microparticules polluantes. Le plan d’action graduel interdit notamment les générateurs diesel dans la région de la mégalopole qui compte plus de vingt millions d’habitants.

Plus le taux de particules fines augmentera, plus les mesures mises en œuvre seront drastiques, incluant l’interdiction aux camions de circuler.

Des particules fines à fort impact

L’air de New Delhi atteignait ce mardi matin une concentration de particules fines PM2.5 de 80 microgrammes par mètre cube d’air, alors que l’OMS recommande de ne pas dépasser 25 en moyenne journalière.

Du 4 au 15 novembre, la circulation alternée sera ainsi mise en place dans la ville. Les véhicules ne pourront circuler qu’un jour sur deux en fonction du chiffre pair ou impair de la plaque d’immatriculation.

Mais cette mesures, plusieurs fois mise en place depuis 2016, n’est pas d’une efficacité parfaite, car certains conducteurs (essentiellement des deux roues) ne suivent pas les règles.

Une ville particulièrement touchée

La ville de New Delhi est connue pour être l’une des plus polluées au monde et des plus dangereuses pour la santé. En 2017, une étude publiée dans la revue scientifique The Lancet, a recensé 1,2 millions de décès prématurés en Inde, liés à cette pollution atmosphérique. La municipalité a par ailleurs annoncé des mesures de protection dédiées directement aux habitants de New Delhi : « Nous allons distribuer des masques antipollution aux écoliers la semaine prochaine mais la date doit encore être décidée ».

Le processus en cours devrait, s’il est respecté, permettre à la ville de recouvrer une qualité d’air plus saine. Du mois jusqu’au 27 octobre prochain. A cette date aura en effet lieu la fête des lumières hindoue de Diwali : la pollution devrait y atteindre des pics plus nocifs encore pour les habitants de la ville et ses alentours. Les lendemains de cette fête, les concentrations de PM2.5 dépassent en moyenne les 1 000 selon les endroits…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Le congé parental commence à s’imposer

    Les entreprises françaises sont de plus en plus nombreuses à déployer le principe de congé parental généralisé aux deux parents. Une initiative qui prend de l’avance sur les dispositions légales, et qui vise à favoriser l’égalité hommes-femmes en entreprise. En

le Coin ESS

  • 10 milliards de dollars pour le Fonds Vert

    Malgré le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris, le Fonds Vert mis en place pour financer la transition énergétique mondiale aura bien la somme promise. Il sera doté de près de dix milliards de dollars. “Objectif atteint ! Grâce