Le micro-don progresse grâce à l’engagement des enseignes

  • Publié le: mardi 18 juillet 2017

En l’espace de deux ans, le micro-don s’est installé dans le paysage commercial français. Le principe de l’arrondi (arrondir le montant des achats à l’euro supérieur pour donner la différence à des associations) séduit non seulement les consommateurs français mais aussi et surtout les enseignes qui sont de plus en plus nombreuses à proposer ce service en caisse. Depuis l’année dernière, le nombre d’enseigne proposant le micro-don a considérablement augmenté au point que cette année, pour la première fois, la remontée des chiffres permet de mesurer cette tendance.

En 2015, les enseignes proposant le micro-don étaient encore peu nombreuses et elles étaient pour la plupart déjà engagées dans des démarches RSE, comme par exemple l’enseigne Nature & Découvertes. Mais depuis 2016, de nombreuses autres enseignes ont rejoint le mouvement du micro-don. Désormais, ce sont quatorze grandes enseignes qui offrent le principe de l’arrondi en caisse, ce qui représente un maillage de 2 100 magasins sur le territoire français. Et les clients répondent favorablement au concept du micro-don : en 2016, les enseignes ont enregistré 3 282 506 micro-dons pour un montant total de 759 460 euros entièrement reversés aux quelques 135 associations partenaires. Une manne pour les associations qui peuvent ainsi récolter des fonds, mais aussi pour les entreprises qui peuvent ainsi prendre part à une initiative RSE qui connaît un joli succès.

Pour aller plus loin dans la connaissance des dons, MicroDon a dressé une carte de France des régions les plus généreuses. L’Île-de-France, le Grand-Est et l’Auvergne-Rhône-Alpes sont les trois régions qu’on retrouve sur le podium de la générosité car elles ont enregistré les montants collectés les plus importants. Toutefois, ce résultat doit être mis en balance avec le nombre de magasins proposant l’arrondi en caisse. Dans certaines régions, comme en Corse par exemple, il y a encore trop peu de magasins qui proposent l’arrondi en caisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • Emmaüs lutte contre le gaspillage vestimentaire

    L’association Emmaüs relance le débat autour de l’économie solidaire appliquée à la grande distribution : elle a décidé de militer en faveur de la mise en place d’une loi pour lutter contre le gaspillage vestimentaire. Son objectif : demander aux