L’eau en bouteille : à Barcelone, un impact 1 400 fois plus fort qu’en robinet

leau bouteille barcelone impact 1400 fois plus fort quen robinet - SocialMag
  • Publié le: mardi 17 août 2021

Selon une étude de cas sur la ville de Barcelone, en Espagne, publiée par une équipe de scientifiques espagnols, l’eau en bouteille aurait un impact sur l’environnement 1 400 fois plus élevé que l’eau du robinet.

 

Eau en carafe ou dans une bouteille en plastique ? Deux possibilités. Deux impacts différents sur les écosystèmes.

D’un point de vue écologique, le plus évident reste de consommer l’eau du robinet, ce qui permet d’éviter d’acheter de l’eau mise en bouteille plastique, et donc les déchets polluants. Mais finalement, quel est l’impact réel entre ces deux manières de consommer de l’eau ?

Quieres agua ? (Vous voulez de l’eau ?)

 

Un groupe de scientifiques espagnols (notamment par l’Institut de santé globale de Barcelone, l’ISGlobal), s’est sérieusement penché sur la question et une étude à été publiée en juillet 2021 dans le Science of Total Environment.

Ces chercheurs ont pris Barcelone comme cas d’étude. La ville compte environ 1,6 millions d’habitants et d’après un sondage datant de 2016/2017, 58 % de cette population consommerait plusieurs fois dans l’année de l’eau sous forme de bouteille en plastique.

Après avoir réuni les données de chaque étape de l’utilisation de l’eau en bouteille, des composants et matériaux utilisés, jusqu’à la distribution en passant par les différents procédés de fabrication, ces scientifiques ont pu calculer le coût moyen de l’utilisation globalisée de l’eau en bouteille, qui s’élèverait à 83 millions de dollars. Le coût environnemental serait encore plus élevé, puisque l’utilisation exclusive de la bouteille en plastique dans la seule ville de Barcelone engendrerait la destruction de 1,43 espèce par an, en moyenne !

Selon eux, l’impact environnemental que révèlent ces chiffres provient de « l’apport important de matériaux (c’est à dire l’emballage) et d’énergie nécessaire à la production d’eau en bouteille par rapport à l’eau du robinet ».

Toujours d’après ces chiffres, l’impact serait 1 400 fois plus important sur l’environnement si la population utilisait de l’eau mise en bouteille plastique plutôt que de se servir directement au robinet. Le coût de la mise en bouteille serait, quant à lui, 3 500 fois plus élevé.

L’eau du robinet, meilleure pour notre santé ?

 

Par ailleurs, l’étude révèle qu’en plus de préserver davantage l’environnement (les déchets plastiques sont un des plus graves problèmes affectant le milieu marin et les écosystèmes terrestres) en n’utilisant que l’eau du robinet, celle-ci serait meilleure pour la santé que celle mise en bouteille pour le commerce – du moins à Barcelone.

Cristina Villanueva, une des autrices de l’étude explique que : « la qualité de l’eau du robinet a considérablement augmenté à Barcelone depuis l’incorporation de traitements avancés au cours des dernières années ». En revanche, elle regrette que « cette amélioration considérable ne se reflète pas par une augmentation de la consommation d’eau du robinet ».

La population préférerait l’eau en bouteille à celle du robinet par peur du traitement des eaux par les villes. Pourtant, selon elle : « S’il est vrai que l’eau du robinet peut contenir des trialométhanes (THM) issus du processus de désinfestation et que les THM sont associés au cancer de la vessie, notre étude montre qu’en raison de la grande qualité de l’eau du robinet à Barcelone, le risque pour la santé est faible, surtout si l’on tient compte de l’impact global de l’eau en bouteille ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS