La formation professionnelle, clé de voûte de la transformation des entreprises  ?  

formation-professionnelle-transformation-entreprises
  • Publié le: vendredi 17 février 2023

À mesure qu’elles se transforment, les entreprises sont à la recherche de nouvelles compétences. Si la conjoncture rend difficiles les projets de recrutement, la formation professionnelle offre une solution non négligeable aux organisations : fidéliser les salariés et les former afin qu’ils puissent répondre à de nouveaux besoins.   

 

Alors que la France affiche un taux de chômage de 7,2 % au 4e trimestre 2022 – un chiffre pouvant être jugé trompeur -, les entreprises continuent de rencontrer des difficultés de recrutement. Comme le souligne la récente étude de l’Association pour l’emploi des cadres (APEC), près de 6 entreprises sur 10 jugent leurs démarches de recrutement de cadres globalement difficiles et une entreprise sur 4 a dû abandonner un projet de recrutement de cadre en 2022. Des difficultés de recrutement qui se font d’autant plus sentir par les entreprises, en pleine transformation. 

 

Recruter pour se transformer

 

Industrie, agriculture, commerce, services… tous les secteurs se digitalisent à vitesse grand V. Comme l’atteste Véronique Lacour, Directeur Exécutif Groupe EDF en charge de la Transformation et de l’Efficacité Opérationnelle : « Avec le numérique, nous nous projetons dans le monde de demain. Nous voyons déjà aujourd’hui combien le numérique a changé nos vies. Tout reste à venir, il y a encore beaucoup de choses à inventer, beaucoup de nouveaux métiers à découvrir et donc autant d’opportunités pour les jeunes générations ». 

 

Pour répondre à ces nouveaux enjeux, les entreprises sont à la recherche de compétences précises. Et c’est là que le bât blesse . Toujours selon l’APEC, 56% des entreprises estiment que les difficultés de recrutement sont dues au manque de candidature pertinente. Fort de ce constat, certaines revoient leur stratégie de recrutement dans l’espoir de faire aboutir leurs processus d’embauche. Car, d’ici 2030, le marché du travail pourrait manquer de 1,5 million de talents, selon une étude du cabinet de conseil Korn Ferry. 

 

La formation professionnelle pour façonner les talents

 

Afin de disposer de talents pouvant répondre à leurs besoins actuels et futurs, certaines entreprises misent alors sur la formation professionnelle. « Quand les entreprises n’arrivent pas à recruter, elles développent des stratégies, par exemple en faisant des efforts de formation »,  ajoute Vincent Donne, chef de projet chez France Stratégie. Centres de formation d’apprentis (CFA), université d’entreprise ou formation en interne, de nombreuses solutions voient le jour.

 

« En se dotant de ces compétences, les salariés sont mieux armés, l’entreprise gagne en performance et en capacité d’innovation » précise Véronique Lacour. Véritable atout pour l’entreprise, les formations internes permettent également de fidéliser les salariés en leur offrant des perspectives d’évolution professionnelle.

 

L’alternance de plus en plus prisée

 

Longtemps délaissée, l’alternance a fortement été valorisée en 2020, en pleine épidémie de Covid, grâce aux dispositifs de primes à l’embauche mis en place par l’État pour préserver l’emploi des jeunes. Résultat : 834 100 jeunes étaient en contrat d’apprentissage en 2021 (+ 32,5 % par rapport à 2020). 

 

Un succès donc, qui bénéficie aussi aux entreprises. Canal de recrutement à part entière, l’alternance représenterait actuellement 5 à 15% des embauches annuelles des entreprises, voire 25% dans certains cas. « C’est un vrai levier pour recruter des juniors » constate Emmanuel Legros, directeur du recrutement France chez Capgemini et de rappeler, « pendant un à trois ans entre l’entreprise et l’école, ils acquièrent de l’expertise, de la pratique et, au terme de leur apprentissage, ils connaissent l’entreprise et ses outils ». Si les talents manquent à l’appel, les compétences et les capacités de formations, elles, sont bien présentes ! Alors, le recrutement, au même titre que les entreprises, est-il lui aussi en train d’effectuer sa mue  ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • La RSE, un levier puissant pour renforcer la diversité

    La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est devenue un pilier incontournable dans le monde des affaires, marquant un changement significatif dans la manière dont les entreprises interagissent avec la société. Au-delà de ses implications environnementales et éthiques, la RSE joue

le Coin ESS