EcoVadis, la start-up qui évalue la RSE des entreprises, lève 200 millions d’euros

ecovadis start up rse entreprises - Social Mag
  • Publié le: vendredi 17 janvier 2020

Comme un symbole de l’importance croissante à la responsabilité sociale et environnementale (RSE) des entreprises, EcoVadis, une start-up française qui a développé une plateforme de notation RSE d’une grande fiabilité, annonce une levée de fonds de 200 millions de dollars, afin de muscler son développement, notamment à l’international.

Dans le monde de l’entreprenariat, les années 2020 seront-elles celle de la RSE ? L’importance que lui accordent le grand public et les entreprises ne cessent en effet de croitre. La montée en puissance des jeunes pousses analysant, notant ou validant la démarche RSE des entreprises en est un indice puissant.

« La chaîne d’approvisionnement est le plus grand levier pour créer un vrai changement et avoir un impact social »

Les grands groupes souhaitent ainsi de plus en plus se renseigner sur la politique sociale, environnementale et éthique de leurs fournisseurs et sous-traitant. C’est ce type de services que proposent EcoVadis, une start-up française qui a le vent dans le dos. Dès 2007, la jeune pousse a développé une plate-forme collaborative proposant d’évaluer la performance RSE d’une entreprise.

« La chaîne d’approvisionnement est le plus grand levier pour créer un vrai changement et avoir un impact social, et ce au niveau mondial. Mais lorsqu’elle n’est pas gérée, elle devient un terrain fertile pour les risques cachés, notamment le travail forcé, les rejets environnementaux, la corruption et les problèmes de sécurité », expose Pierre-François Thaler, cofondateur et codirigeant d’EcoVadis.

200 millions de dollars pour étendre EcoVadis à l’international

Dans le détail, quand un grand groupe veut se renseigner sur un fournisseur, EcoVadis commence par le contacter et lui envoyer un questionnaire RSE. Puis la start-up le recoupe et le vérifie, manuellement et grâce à un logiciel d’analyse qui agrège les données fournies par des ONG, des rapports d’audit ou des bases de données publiques. Le bilan RSE du fournisseur est ensuite rendu public, et est intégré aux données utilisées par la start-up. EcoVadis couvre ainsi “198 catégories d’achat et 21 indicateurs (des « émissions de CO2 » au « travail des enfants »)”.

Preuve que ce domaine d’expertise est en plein essor, la jeune pousse vient de réaliser une levée de fonds de 200 millions de dollars, menée par CVC Growth Partners. Elle doit permettre à EcoVadis, qui compte déjà parmi ses clients L’Oréal, Axa, Alstom, Heineken ou LVMH, de recruter 200 employés durant l’année 2020, et muscler son développement aux Etats-Unis et en Asie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces