LVMH, Cheval Blanc, le Guide Michelin et l’association Solidarité récompensent les soignants

  • Publié le: mardi 16 juin 2020

Des chefs étoilés ont décidé de continuer à récompenser l’effort de guerre prodigué par le personnel soignant pendant la crise du Covid-19. Depuis vendredi 12 juin, ces derniers sont invités à se mettre à table sur l’ensemble du territoire et jusqu’à la fin de l’année dans des restaurants parfois étoilés grâce à l’opération « A table, les soignants », mise en œuvre par le groupe de luxe LVMH, le Guide Michelin et l’association Solidarité.

« A table, les soignants ! ». Après l’effort, le réconfort. Eux-mêmes impactés par les deux mois de confinement qui ont entrainé la fermeture de leurs établissements, de grands chefs ont décidé de poursuivre l’élan de solidarité et de recevoir à leurs tables ceux qui étaient en première ligne depuis le début de la pandémie : l’ensemble du personnel des services d’urgence, pneumologie, réanimation, et des unités Covid. Les héros en blouse blanche pourront ainsi venir s’attabler avec la personne de leur choix.

Nous souhaitons continuer à témoigner toute notre reconnaissance et notre admiration à ceux qui prennent soin de nous » a déclaré Arnaud Donckele, chef (triplement étoilé) de Cheval Blanc Paris et St-Tropez et de la Vague d’Or. « Après ces semaines particulièrement difficiles pour le personnel médical, mes confrères cuisinières, cuisiniers et moi souhaitons leur donner ce que l’on sait faire de mieux : un repas pour deux, de bons plats, sincères, généreux et réalisés avec cœur ».
 

Une initiative signée Arnaud Donckele, Anne Roumanov, LVMH et Guide Michelin

 
Le groupe de luxe LVMH et le groupe hôtelier Cheval Blanc ont conçu et réalisé la plateforme digitale qui recense le nombre de restaurants partenaires et de tables offertes par les restaurateurs partout en France. Michelin a réuni les professionnels de cuisine et l’association « Solidarité avec les soignants » a collecté les dons.

De leurs côtés, les clients peuvent, s’ils le souhaitent, récompenser eux aussi, à hauteur de 10% de leur addition, les soignants en choisissant un « Bon menu » proposé par le Michelin. Une opération pensée par Gwendal Poullennec, le directeur du guide, pour inciter les consommateurs à retourner dans les restaurants et à consommer local, la plupart des plats étant élaborés à partir de produits issus des circuits courts.

Participent à l’opération tout le gratin de la restauration : le couple Fanny Rey et Jonathan Wahid, le chef italo-argentin Mauro Colagreco, Olivier Nasti qui a récemment lancé un drive gastronomique à Kaysersberg, Christophe Hay (juré de la saison 11 de Top Chef), les père et fils René et Maxime Meilleur, le Meilleur ouvrier de France Emmanuel Renaut, le chef de l’Assiette Champenoise Arnaud Lallement, mais aussi Guy Savoy , Yannick Alleno etc.
 

Un élan de solidarité envers les soignants dès le début du confinement

 
Les restaurateurs n’ont pas attendu la fin du confinement pour venir en aide au personnel hospitalier. De nombreux cuistots s’étaient déjà illustrés depuis le début de la crise du coronavirus devant la fermeture des prestataires de restauration collective des hôpitaux. La Communauté Écotable avait mobilisé et rémunéré 250 professionnels pour distribuer 1 000 repas par semaine. « Nous avons fait le choix de rémunérer les gens car, à terme, c’est un nouveau modèle de restauration collective vertueuse que nous voulons développer » précise son président, qui a bénéficié de 80 000 euros en organisant un crowdfunding. Ou encore le producteur et juré du Meilleur Pâtissier (M6) Cyril Lignac qui avait offert des pâtisseries aux membres du Samu de Paris, ou qui donnait des cours de cuisine depuis son appartement parisien.

Sans oublier tous les anonymes qui contribuaient dans l’ombre à l’effort collectif…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces