Ocean Cleanup : une innovation au profit des océans

  • Publié le: lundi 14 octobre 2019

Venu des Pays-Bas et lancé par un jeune activiste, Ocean Cleanup, un dispositif d’envergure, suscite un véritable espoir pour le nettoyage des océans, dangereusement pollués.

Lancé en 2013 par le jeune Hollandais Boyan Slat, le projet Ocean Cleanup, financé par Boskalis (énergie), AkzoNobel (chimie) et le gouvernement des Pays Bas, donnerait les premiers signes de réussite contre la pollution plastique des océans. C’est dans le Pacifique qu’un filet spécialement conçu est en train de ramasser des tonnes de déchets plastiques, donnant un vrai espoir à la planète.

En 2018, un premier essai avait eu lieu mais avait été totalement insatisfaisant. En effet, le système de vitesse du dispositif ne coïncidait pas avec celle du plastique à la dérive. Il a fallu quelques mois de plus au jeune ingénieur et à son équipe pour perfectionner son dispositif.

Ocean Cleanup face au septième continent

Le procédé, revu et corrigé, permet de retenir les déchets dans son immense filet, lui-même accroché à des flotteurs et à une ancre, au gré des courants marins et sans perturber l’écosystème maritime. C’est ainsi qu’en plus « de ramasser des débris de plastique bien visibles,comme le font des filets beaucoup plus grands utilisés dans la pêche commerciale, le Système 001/B a également réussi à capturer des micro plastiques d’une taille d’1 millimètre », selon la fondation. Une véritable avancée dans la démarche antipollution…

Quelques 8 millions de tonnes de plastiques sont déversés chaque année dans les océans, et c’est dans la Pacifique nord que le plus gros amas jamais recensé flotte. Surnommé le « septième continent » à cause de sa taille, cette île plastique est actuellement en train de s’amoindrir grâce à cette innovation.

Petite victoire, grand espoir

Un bel espoir pour l’avenir des océans. Pourtant, rien n’est encore gagné. An effet, si l’Homme ne réagit pas efficacement urgemment, il y devrait y avoir davantage de plastique que d’animaux marins dans les océans, d’ici 2050.

Ocean Cleanup devrait subir encore quelques ajustements, permettant notamment au plastique d’être ramené sur terre et y être recyclé. Mais avant cela, l’organisation souhaiterait voir plus grand pour son projet et créer le Système 002, une technologie similaire permettant un nettoyage à grande échelle capable de collecter les plastiques dérivants dans nos océans. Les concepteurs du projet, reconnaissent qu’il « y a encore beaucoup de travail », même si, selon Boyan Slat, ces sept dernières années de travail acharné ont prouvé que « leur vision est atteignable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Le congé parental commence à s’imposer

    Les entreprises françaises sont de plus en plus nombreuses à déployer le principe de congé parental généralisé aux deux parents. Une initiative qui prend de l’avance sur les dispositions légales, et qui vise à favoriser l’égalité hommes-femmes en entreprise. En

le Coin ESS

  • 10 milliards de dollars pour le Fonds Vert

    Malgré le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris, le Fonds Vert mis en place pour financer la transition énergétique mondiale aura bien la somme promise. Il sera doté de près de dix milliards de dollars. “Objectif atteint ! Grâce