Rategreen, une start-up qui veut devenir le Yuka du voyage

rategreen start up veut devenir yuka voyage - SocialMag
  • Publié le: vendredi 14 août 2020

Ratergreen est un nouvel outil 100% français de notification RSE pour des voyages plus éthiques et écologiques. Même s’il est encore en cours d’élaboration, il devrait être lancé par DjocaTravel à la rentrée 2020. Créé par Eric Estegassy il s’appuiera sur un référentiel élaboré par AFNOR Certification. Rategreen vise les secteurs du voyage d’affaires et des loisirs et sera directement accessible dans les outils de réservations.

Fondateur en 1997 du groupe hôtelier spécialisé dans le voyage d’affaires DjocaTravel (membre du réseau Manor), Eric Estegassy a eu l’idée ambitieuse de “faire de Rategreen le nouveau Yuka du voyage”.

“Le nouveau Yuka du voyage”

Rategreen est en effet un outil qui permet aux entreprises et aux voyageurs d’évaluer l’impact RSE d’un voyage, basé sur un système de notation standardisé, s’appuyant sur un référentiel créé par AFNOR Certification. A la manière de Yuka, l’application mobile qui, en scannant les produits alimentaires et cosmétiques, permettant d’obtenir des informations détaillées sur l’impact d’un produit sur la santé du consommateur.

Cinq critères sont pris en compte par Rategreen : vision et gouvernance, environnement, Ressources Humaines et aspects sociaux, clients voyageurs et ancrage territorial. “Concrètement chaque partenaire : compagnies aériennes, hôteliers, voyagistes, etc., va remplir un formulaire qui permettra d’obtenir une note structurelle, statique qui sera complétée par une note dynamique liée à la nature du voyage : un trajet Paris-New York ou un vol + hôtel à Amsterdam”, explique Eric Estagassy.

Le souhait de la start-up bordelaise (développée avec les fonds personnels d’Eric Estagassy, indépendamment de DjocaTravel), est d’aider les personnes et les entreprises à mieux voyager : l’outil va attribuer une note au moyen de transport envisagé, au lieu d’hébergement ou à la location de voiture et, grâce à la note globale, peut rediriger le client vers une alternative plus responsable.

Des voyages…et des loisirs

Directement intégré dans les outils de réservations tels que les SBT (self booking tools) ou GDS, Ratergreen permettra aux entreprises “d’intégrer la RSE dans leur politique de voyage.” Ouverts aux partenariats et en discussion avec BPI France pour leur projet d’OTA française, Eric Estagassy et son groupe ont déjà des accords avec Traveldoo, Concur et Amadeus. Pourtant, ils espèrent voire leur start-up évoluer davantage en exploitant notamment le secteur des loisirs.

Plus d’1,7 million d’hôtels sont par ailleurs déjà rattachés à la centrale hôtelière DjocaTravel et son fondateur s’est assuré aussi du soutien des transporteurs et voyagistes.

En cours de finitions, Rategreen devrait être officiellement lancé courant septembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Clarins, un exemple RSE ?

    Est-il encore nécessaire de présenter Clarins, l ‘un des principaux laboratoires de cosmétiques européens ? L’entreprise qui compte environ 8 500 employés et dont le chiffre d’affaires est estimé à près de 2 milliards d’euros, se veut être un exemple

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces