Mobilisation pour la planète : des marches pour remettre le climat au centre des débats politiques

mobilisation planete marches remettre climat centre debats politiques - Socialmag
  • Publié le: dimanche 13 mars 2022

135 marches ont été organisées partout en France ce samedi 12 mars 2022, soutenues par plus de 450 ONG, associations et collectifs environnementaux.

A l’approche des élections présidentielles, elles avaient pour but de dénoncer l’absence des enjeux climatiques dans la campagne.

Ce samedi, ils étaient quelques dizaines de milliers de manifestants à s’être mobilisés dans les rues françaises, à un mois du premier tour de la présidentielle, dans le but d’attirer l’attention des candidats à l’urgence climatique.

Look Up !

Selon un baromètre mis en place par des ONG, seul « 1,5 % du temps de paroles » a été consacré à la question du changement climatique par les candidats à la présidentielle 2022.

Au total, 135 marches ont rassemblés 80 000 personnes à travers le pays, dont 32 000 pour le seul défilé parisien. Plus de 550 ONG, associations et collectifs ont appelés à rejoindre ces marches baptisées « Look Up », en référence au film à succès, Don’t Look Up, d’Adam McKay sorti sur la plateforme Netflix en décembre dernier.

Implications politiques

Les manifestants se sont rassemblés pour pointer du doigt les inactions des politiques face à la réalité des enjeux climatiques. Dans un cri commun, les citoyens qui se sont rassemblés ont dénoncé la mise sous silence de la plus grande menace que l’humanité ait jamais connue en pleine période électorale. Pourtant, dans les cortèges on pouvait apercevoir des syndicats et des partis politiques. La France Insoumise, EELV et le PS, mais également le PCF et le NPA avaient en effet appelé à rejoindre les marches.

En plein conflit géo-politique depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, la question climatique a complètement disparu des débats médiatiques. Pourtant, « le régime criminel de Vladimir Poutine se finance aussi par cette dépendance aux énergies fossiles. Sortir des énergies fossiles est nécessaire pour le climat et pour un monde plus stable », a expliqué Lorette Philippot, des Amis de la Terre France.

Le 9 avril prochain, une nouvelle journée de mobilisation se tiendra partout en France, à la veille du premier tour de la présidentielle. Avant cela, une autre mobilisation aura lieu le 25 mars dans le cadre des « grèves mondiales » de la jeunesse initiées par Greta Thunberg.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS