Télétravail : un atout face au coronavirus

Télétravail : les entreprises s'organisent face au coronavirus
  • Publié le: vendredi 13 mars 2020

Dans son allocution du jeudi 12 mars, le président de la République a appelé les Français à réduire leurs déplacements. Emmanuel Macron s’est dit favorable à des alternatives pour aménager le travail des salariés face au risque sanitaire. Pour les entreprises, ces dispositions impliquent notamment le recours au télétravail.

A la faveur des grèves dans les transports, le télétravail a déjà été très sollicité ces derniers mois en France. Mais il revient sur le devant de la scène, à l’heure où le pays s’organise pour faire face à l’épidémie de Coronavirus. Car pour éviter le risque d’exposition et de contamination, les Français vont devoir renoncer au présentéisme à tout prix.

Depuis quelques années, le télétravail s’organise sur le marché français de l’emploi. En 2017, il avait progressé de 25% dans les usages en entreprises. En 2018, il a enregistré sa progression la plus fort : 29% de recours. L’année 2019 l’a vu plafonner à 30%.

Le télétravail déjà plébiscité pendant les grèves

Mais la donne a changé. Une étude du CSA pour Malakoff Humanis a été publiée le 12 mars. Elle a été menée entre le 6 et le 15 février dernier pour mesurer le recours au télétravail en période de grèves et d’infections hivernales (la grippe notamment). Il en ressort que 34% des salariés français du privé ont eu recours au télétravail sur cette période. Le chiffre atteint même les 50% en région Île-de-France. Le télétravail est plébiscité par les salariés. Dans 72% des cas, cette disposition se fait sur simple accord entre l’entreprise et le salarié.

Si le télétravail reste difficile à mettre en place dans certains secteurs d’activité, il devrait encore être mis à contribution dans les prochaines semaines. Le code du travail français précise d’ailleurs que le seul cas dans lequel il peut être imposé aux salarié est celui de « circonstances exceptionnelles, notamment de menace d’épidémie ».

One thought on “Télétravail : un atout face au coronavirus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Panasonic propose la semaine de travail de 4 jours au Japon

    Le conglomérat électronique Panasonic est la dernière grande entreprise japonaise à annoncer une semaine de travail de quatre jours aux employés intéressés. « Nous devons soutenir le bien-être de nos employés« , a déclaré le PDG de Panasonic, Yuki Kusumi, aux investisseurs

le Coin ESS