80 millions d’euros pour aider les collectivités à ramasser les mégots

80 millions deuros pour aider collectivites ramasser megots - SocialMag
  • Publié le: jeudi 12 août 2021

Le ministère de l’Environnement a annoncé ce mardi 10 août vouloir verser 80 millions d’euros pour aider les collectivités à ramasser les quelques 23 milliards de mégots jetés par terre chaque année, en France. L’objectif est de réduire cette quantité d’au moins 40 % en 6 ans.

 

La cigarette, pour votre propre santé, c’est à vous de décider, mais pour l’environnement, le mégot, c’est l’affaire de tous ! Car le mégot, ce petit déchet de quelques centimètres seulement, est un véritable fléau pour la planète, quand il n’est pas jeté à la poubelle.

En France, chaque année, c’est environ 23 milliards de mégots qui sont jetés au sol. Plus d’un fumeur sur quatre jetterait son mégot depuis la fenêtre de sa voiture, selon un rapport des autoroutes Vinci. Outre la pollution qu’il induit, estimée à 500 litres d’eau (par mégot) selon le ministère de l’Environnement, le mégot jeté par terre favorise aussi les départs de feux.

Le ministère de l’Environnement fait son travail

 

Pour lutter contre cette pollution, le ministère de l’Environnement a annoncé ce mardi, que 80 millions d’euros seraient versés aux collectivités pour aider au ramassage de ces déchets sauvages.

La loi relative au gaspillage et à l’économie circulaire de février 2020 a en effet crée une filière « à responsabilité élargie des producteurs » (REP) pour les mégots. L’objectif est de diminuer la présence de ces déchets dans l’environnement, et particulièrement dans les océans (où ils finissent bien souvent). Selon l’article sur les plastiques à usage unique, celui qui fabrique, distribue ou importe un produit doit prendre en charge sa fin de vie aussi : c’est le principe du « pollueur-payeur ».

 

Objectif : moins 40 % en 6 ans

 

La création de cette filière du ramassage des mégots, grâce à cette subvention, devra aider réduire d’au moins 40 % en 6 ans de cette pollution au mégot. Les collectives pourront notamment investir davantage dans des campagnes de collecte, de la sensibilisation, des affichages plus importants, des opérations de nettoyage ou encore de la distribution de cendriers de poche. Mais ce versement financier devrait aussi aider des projets de développement de mégots innovants ou de nouvelles solutions de recyclage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS