L’industrie du tabac serait l’un des plus gros pollueurs du monde

lindustrie tabac gros pollueurs monde - SocialMag
  • Publié le: mardi 12 juillet 2022

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) a publié mardi 31 mai 2022 un rapport selon lequel l’industrie du tabac serait l’un des plus gros pollueurs. La cigarette ne serait donc pas qu’un fléau pour la santé…

Le document s’intitule : « Le tabac, poison pour notre planète ».

Il s’agit d’un rapport alertant sur l’impact environnemental de l’industrie du tabac, publié par l’OMS ce 31 mai 2022.

« Au-delà de son impact sur la santé publique, l’industrie du tabac est aussi la cause de dégâts environnementaux considérables, entre montagnes de pollution et émissions contribuant au changement climatique », a averti l’OMS. « C’est l’un des plus grands pollueurs que nous connaissons », a indiqué Rüdiger Krech, directeur de l’OMS pour la promotion de la santé.

Un impact dévastateur sur l’environnement

L’industrie du tabac est « responsable de la perte de 600 millions d’arbres, la culture du tabac utilise 200 000 hectares de terres chaque année et 22 milliards de tonnes d’eau, et émet environ 84 millions de tonnes de CO2 », selon le rapport.

De la culture des plants à la fabrication des produits du tabac, en passant par la consommation et les déchets, l’industrie tabatière est particulièrement néfaste pour la planète. 5 % de la déforestation mondiale lui est due et l’industrie du tabac participe largement à l’épuisement des ressources en eau.

« Les produits du tabac, qui sont les détritus le plus souvent jetés de la planète, contiennent plus de 7 000 composés chimiques qui, une fois jetés, se répandent dans l’environnement », précise Rüdiger Krech.

Un seul mégot de cigarette peut polluer jusqu’à 100 litres d’eau, explique le spécialiste, qui indique qu’il en est jeté chaque année environ 4 500 milliards dans la nature…

Pollution plastique

Mais les dévastes environnementaux de cette industrie ne s’arrêtent pas là : la transformation et le transport du tabac sont en effet une part très importante des émissions de gaz à effet de serre, soit 1/5ème de l’empreinte carbone sur transport aérien, selon l’OMS.

Les produits dérivés sont aussi dans la ligne de mire du rapport, puisqu’ils contribuent à l’accumulation de la pollution plastique mondiale. Les filtres, notamment, qui ne sont pas si bénéfiques à la santé, contiennent des micro-plastiques néfastes pour l’écologie.

Les responsables politiques sont appelés par l’OMS à les interdire.

Rüdiger Krech, accuse l’industrie du tabac d’être « l’un des plus grands pollueurs que nous connaissons », et souligne qu’« il est important que l’industrie paie vraiment pour les dégâts qu’elle est entrain de créer ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • La RSE : une priorité pour les entreprises

    Les entreprises ne peuvent plus ignorer les défis environnementaux, sociaux et de gouvernance qui accompagnent leurs activités. C’est pourquoi nombre d’entre elles articulent leur politique autour de la RSE (responsabilité sociétale des entreprises) afin de contribuer aux enjeux du développement

le Coin ESS