La pollution responsable de plus d’un décès sur huit en Europe

pollution responsable plus dun deces sur huit europe - SocialMag
  • Publié le: mardi 8 septembre 2020

L’Agence européenne de l’environnement (AEE) a publié un rapport selon lequel la pollution serait la cause de plus d’un décès sur huit en Europe. D’après l’analyse, 630 000 morts prématurées seraient ainsi liées à la pollution de l’air, aux nuisances sonores et à l’utilisation de produits chimiques.

Le combat contre la pollution est loin d’être gagné. Ce mardi 8 Septembre 2020, l’Agence européenne de l’environnement a rendu public un rapport aux chiffres effrayants. Selon l’AEE, en 2012, dans les 27 pays de l’Union Européenne et au Royaume-Uni, plus de 630 000 décès seraient directement ou indirectement liés à la pollution. Soit environ 13% des recensements mortuaires.

Parmi les pays les plus impactés, la Roumanie arrive en tête avec près d’un décès sur cinq, tandis que le Danemark n’en compte qu’un sur dix. La France, quant à elle, est très mauvaise élève en matière de pollution de l’air et a été sommée par le Conseil d’État de réduire cette pollution sous peine de payer 10 millions d’euros par semestre de retard.

Les plus pauvres les plus touchés

« Les personnes les plus pauvres sont exposées de manière disproportionnée à la pollution et aux conditions météorologiques extrêmes, y compris les vagues de chaleur et le froid extrême. Cela est lié à l’endroit où ils vivent, travaillent et vont à l’école, souvent dans des zones défavorisées et des quartiers en périphérie des grands axes de circulation », explique le rapport de l’AEE.

Des conditions de vie qui pourraient être améliorées, afin de réduire les cancers et autres maladies cardio-vasculaires et respiratoires directement liées à cette pollution. Des morts qui pourraient être évitées « en éliminant les risques environnementaux mauvais pour la santé », souligne encore le rapport.

Les gouvernements interpellés pour développer les espaces verts

L’AEE préconise de fait le développement d’espaces verts qui « rafraîchissent les villes pendant les canicules, atténuent les inondations, réduisent la pollution sonore et soutiennent la biodiversité urbaine ». Santé et environnement sont donc intimement liés. Les gouvernements sont aussi incités à réduire différentes sources de pollution comme la circulation routière, la consommation de viande ou encore les subventions aux énergies fossiles.

La pandémie du coronavirus devrait aussi, selon l’Agence, faire réfléchir à l’impact de la dégradation de l’environnement sur la santé, notamment dans les « interactions entre l’homme et les animaux dans le système alimentaire ».

Par ailleurs, le rapport a salué la qualité de l’eau de baignade en Europe, « excellente » dans plus de 85% des cas, et les eaux potables en zones souterraines, dont 74% présentent un « bon statut chimique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces