Transition énergétique : Bruno Le Maire veut une industrialisation verte

transition energetique bruno le maire industrialisation verte - SocialMag
  • Publié le: samedi 7 janvier 2023

Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, souhaite une « réindustrialisation verte rapide, massive et planifiée » afin de faire de la France « la première nation industrielle verte d’Europe ».

Bruno Le Maire, le ministre français de l’Économie et des Finances, a annoncé un futur projet de loi incitant à la décarbonation, via la création de nouveaux site industriels.

« Première nation » industrielle verte d’Europe pour Bruno Le Maire

« Nous devons défendre une mondialisation respectueuse de la souveraineté des nations, attachée à la lutte contre les inégalités, protectrice du climat », a déclaré Bruno le Maire devant les acteurs économiques de Bercy.

Le ministre veut faire de la France « la première nation » industrielle verte d’Europe ».

« Avec le président de la République, avec la Première ministre, nous engagerons donc la France dans une réindustrialisation verte rapide , massive, planifiée. Avec un objectif : que la France devienne la première nation de l’industrie verte en Europe. Le défi, c’est la relocalisation industrielle », a développé Bruno Le Maire.

D’après lui, « il s’agit aussi de favoriser la commande publique nationale, financer l’innovation industrielle, créer de véritables outils d’épargne verte ainsi qu’un environnement fiscal plus attractif pour l’industrie verte ».

Pour le ministre, « la réussite de cette stratégie passe aussi par l’indépendance énergétique de la France »

« Inflation Reduction Act »

Prenant les États-Unis comme exemple, le ministre français souhaite une réplique européenne à l’« Inflation Reduction Act ». L’été dernier, le Sénat américain avait en effet approuvé le grand plan sur le climat et la santé avancé par Joe Biden. Des subventions de plus de 430 milliards de dollars devraient être versées à certaines filières industrielles américaines pour permettre de lutter contre la hausse générale des prix.

370 milliards de dollars devraient contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40 % d’ici à 2030. Concrètement, cette réforme permettrait à un Américain de recevoir jusqu’à 7 500 dollars en crédits d’impôts pour acheter une voiture électrique, et l’installation de panneaux solaires sur son toit serait prise en charge à hauteur de 30 %.

64 milliards de dollars seront aussi investis dans la santé et le prix de certains médicaments devrait être revu à la baisse.

Affaire à suivre en France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Nativiz valorise les initiatives RSE des entreprises

    La RSE (responsabilité sociétale des entreprises) est aujourd’hui un incontournable en France. En intégrant cette démarche au cœur de leurs activités, les entreprises contribuent aux enjeux du développement durable, tout en renforçant leur image institutionnelle. Bon nombre d’entreprises ont toutefois

le Coin ESS