McDonalds propose son 1e burger bio

  • Publié le: mardi 6 octobre 2015

C’est une initiative qui peut prêter à sourire : l’enseigne américaine, véritable symbole de la malbouffe, propose depuis le 1e octobre son premier burger bio en Allemagne. Un coup de pub pour redorer son blason et tenter de séduire à nouveau les clients européens…

L’Allemagne est décidément un terrain d’expérimentation pour McDonalds qui avait déjà lancé outre-Rhin son burger végétarien au steack de quinoa. Une nouvelle étape est franchie ce mois-ci avec la mise en place d’un essai à grande échelle : le lancement d’un burger bio, qui sera proposé pendant un mois et demi aux clients allemands. Burger bio ? C’est vite dit car seul le steack haché sera effectivement bio. La salade, les tomates, le petit pain et les frites seront « standards ». Une demi révolution donc.

Mais pour la chaîne de fast-food américaine, l’enjeu est ailleurs : reconquérir des clients qui se laissent de plus en plus attirés par les food-trucks qui ont fleuri un peu partout en Europe. Des concurrents qui servent souvent des produits faits maison, plus authentiques, avec des propositions de burgers bio qui correspondent aux attentes des consommateurs européens, très sensibles à cet argument qualitatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Les énergies renouvelables séduisent la grande distribution

    En France, les enseignes de grande distribution multiplient les initiatives pour déployer les énergies renouvelables. Grâce aux nouvelles technologies qui favorisent l’auto-consommation, les enseignes investissent désormais dans une électricité bas-carbone. Les grandes enseignes de la distribution veulent, elles aussi, faire

le Coin ESS

  • Le financement participatif progresse en France

    D’après le dernier bilan de l’association Financement Participatif France, la finance responsable progresse en France. Les investisseurs français ont encore été plus nombreux en 2019 à y adhérer. Un élan qui s’explique en partie par l’engouement autour des énergies renouvelables.