Eau et anti-gapi : Des gros travaux dans les canalisations pour limiter la perte d’eau potable

antigaspi canalisations limiter perte eau potable - SocialMag
  • Publié le: mercredi 5 octobre 2022

Le département des Ardennes, et notamment la ville de Sedan, investissent dans des travaux d’envergure afin de limiter la perte d’eau potable, dont 31 % n’arrivent pas à destination.

Ardennes Métropole a lancé un projet de travaux visant à remplacer des canalisations d’eau potable à Sedan.

Une enquête relayée par Le Parisien le 21 août 2022 a montré combien les tuyaux sont pour beaucoup usés, et laissent échapper une grande trop grande quantité d’eau dans le département.

D’après l’étude, les Ardennes font partie des départements où le réseau potable subit le plus de pertes en France. Chaque année, c’est 31 % de ce précieux liquide qui n’arrive pas au robinet, perdus dans les canalisations. C’est l’équivalent d’un tiers, soit un milliard de m³. Une déperdition qui représente « l’équivalent de la consommation annuelle d’environ 18 millions d’habitants ».

« Demain il n’y aura plus d’eau dans les tuyaux. On a un problème majeur et récurrent à régler. », a alerté l’hydrologue Emma Haziza, alors qu’une centaine de communes ont connu des coupures d’eau cet été 2022.

Gros chantier de rénovation

A Sedan, la municipalité s’est mise à l’œuvre et remplace progressivement ses quelques 1 247 kilomètres antédiluviens tuyaux de fonte, parfois centenaires, qui alimentent environ 40 000 foyers.

Interrogé par France 3 Champagne-Ardenne, Tristan Joly, responsable du chantier a dû « éventrer trottoirs et chaussée à la pelleteuse ».

« On vient de tomber sur un tuyau d’assainissement qui est assez vieux », explique-t-il. « Ce dernier est tout rouillé. Un jour il va casser, c’est sûr ».

En prévision d’un avenir incertain pour l’eau

D’après France 3 Grand Est, le coût du chantier est estimé à 90 000 euros et devrait durer trois ans.

Un gros investissement qui risque de se répercuter sur le prix de l’eau du robinet, tant les coûts des matériaux et des énergies s’enflamment.

Patrice Thomas, directeur technique, explique quant à lui que, ce nouveau réseau d’eau devrait durer : « Ça devrait mieux endurer les problématiques de rétractation des sols qu’on est condamné à subir dorénavant. On voit sur les anciens modèles de fonte ou de PVC qu’on a énormément de casse à gérer. Presque plus que ce que nous avions jadis dans les hivers rigoureux au moment du dégel ».

Entre réchauffement climatique et inflation des prix, le département des Ardennes prend ainsi de l’avance sur l’impact des changements de notre environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • La RSE : une priorité pour les entreprises

    Les entreprises ne peuvent plus ignorer les défis environnementaux, sociaux et de gouvernance qui accompagnent leurs activités. C’est pourquoi nombre d’entre elles articulent leur politique autour de la RSE (responsabilité sociétale des entreprises) afin de contribuer aux enjeux du développement

le Coin ESS