L’Assemblée nationale repousse l’interdiction des jets privés

assemblee nationale repousse interdiction jets prives - SocialMag
  • Publié le: lundi 1 mai 2023

Dans la nuit du 6 au 7 avril 2023, l’aile droite de l’Assemblée nationale (de Renaissance au RN) a voté en masse contre une loi proposant d’interdire les jets privés. Si le ministre des Transports Cléments Beaune évoque une hausse de la taxe sur le kérosène pour les jets privés, les arguments présentés dans l’hémicycle laissent songeurs.

Le 30 mars 2023, une étude réalisée pour Greenpeace par le cabinet indépendant néerlandais CE Delft révélait une augmentation de 64 % de l’utilisation des jets privés dans l’Union européenne. La France s’avère championne d’Europe, avec 84 885 vols (contre 18 451 en 2020) et une hausse de 93% de l’empreinte carbone par rapport à 2021, à 383.100 tonnes de CO2 – soit 0,1 % des émissions nationales.

Les débats sur l’interdiction des jets privés à l’Assemblée nationale, « un vrai bingo de l’inaction climatique »

Le groupe EELV avait déposé à l’Assemblée nationale un projet de loi interdisant leur usage sur le sol français (comme vient de le décider l’aéroport d’Amsterdam). Sans grande surprise, les groupes de la majorité, des Républicains et du RN ont voté contre, enterrant le projet de loi.

La teneur des débats a provoqué la colère de l’activiste climatique Bon Pote. « J’ai écouté les débats à l’Assemblée, j’ai rarement entendu des arguments aussi pitoyables. Un vrai bingo de l’inaction climatique », dénonce-t-il dans un post rageur.

Il dénonce en vrac, un député affirmant sérieusement « que se priver des jets privés ce serait se priver d’un outil de désenclavement pour nos territoires ruraux », le whataboutisme de la faiblesse des émissions totales ramenées à celle de la France (mais les émissions individuelles sont considérables), les promesses de l’avion « vert », une supposée stigmatisation des plus riches ou le classique mantra de l’écologie « punitive ».

« On a aussi entendu l’argument stupide de l’écologie punitive, de LREM à l’extrême-droite. Vous êtes vraiment irresponsables. C’est sûr qu’un monde avec plus de canicules, sécheresses, inondations et mégafeux, ça fait rêver j’imagine ? », écrit Bon Pote.

Le gouvernement se défend en annonçant une nouvelle hausse des taxes sur le carburant des jets privés

Le ministre des Transports, Clément Beaune, a rappelé que le gouvernement avait appliqué une hausse de 70 % de la taxe des carburants des jets privés en 2023. Et qu’il voulait aller plus loin, en proposant, dans le budget de 2024, « une écocontribution revue à la hausse pour l’aviation commerciale privée ».

Insuffisant pour le représentant du groupe EELV à l’Assemblée nationale Julien Bayou, qui rappelle « qu’un Français émet en moyenne 10 tonnes de CO2 par an, un niveau qui atteint 5 tonnes pour les classes populaires, contre 8 000 tonnes pour les ultra-riches, et que 41 % de l’empreinte carbone des 1 % les plus riches de la population européenne serait liée au transport aérien ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Objectifs de Développement Durable, c’est à dire ?

    Les Objectifs de Développement Durable (ODD) sont un ensemble de 17 objectifs mondiaux adoptés par les Nations Unies en 2015, dans le cadre de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Ils visent à éradiquer la pauvreté, protéger la planète et

le Coin ESS