Une épicerie sociale ouvre à l’université de Nanterre

  • Publié le: vendredi 31 mars 2017

La précarité étudiante reste un enjeu majeur pour les universités françaises qui tentent de trouver des solutions. L’université de Nanterre, en Île-de-France, a décidé de monter un projet d’économie sociale et solidaire afin de proposer une épicerie sociale aux étudiants qui en ont besoin.

C’est un projet original à plus d’un titre. L’épicerie sociale de l’université de Nanterre doit ouvrir ses portes le 10 avril prochain, mais son histoire a commencé il y a déjà plusieurs mois. Les chiffres exposés par l’enquête 2016 de l’Observatoire national de la vie étudiante ne sont pas étrangers à ce projet : ils ont mis à jour une réalité que les autorités de l’université soupçonnaient déjà. En France, 36% des étudiants d’origine sociale populaire déclarent ne pas avoir assez d’argent pour couvrir leurs besoins ; 23% des étudiants avouent même rencontrer des difficultés financières importantes ou très importantes.

Pour répondre au problème, l’université de Nanterre a décidé de lancer un projet d’aide : une épicerie sociale à destination de ses étudiants les plus modestes. Un projet doublement original puisque ce sont des étudiants qui vont le faire vivre. Le projet est ainsi géré par huit étudiantes inscrites à l’université de Nanterre, en licence professionnelle de gestion des organisations de l’Economie Sociale et Solidaire. Un local de 20 m² a été aménagé dans l’un des bâtiments de l’université. Outre l’épicerie sociale, le local prévoit aussi un espace qui servira de lieu de rencontre pour privilégier le contact, et qui sera animé par les étudiantes. La Banque Alimentaire fournira les produits de l’épicerie, mais ce seront les étudiantes qui auront la charge de la faire vivre. En septembre prochain, de nouveaux étudiants reprendront le flambeau de cette initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Un maillot de champions, pas vraiment éthique

    Le nouveau maillot des vainqueurs du mondial de football est vivement critiqué pour l’écart constaté entre son coût de production et son prix de vente. Suite à sa victoire lors de la Coupe du monde de football, l’équipe de France

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement