BNP Paribas investit dans le flex office

  • Publié le: mardi 30 avril 2019

BNP Paribas Real Estate investit actuellement dans une nouvelle stratégie de RSE interne. Pour valoriser la qualité de vie au travail, l’entreprise développe de nouveaux espaces de flex office au sein de son siège social.

Le siège social de BNP Paribas Real Estate, installé en banlieue parisienne, à Issy-Les-Moulineaux, est en plein changement. L’entreprise a largement investi pour aménager l’immeuble d’après les nouveaux critères de sa stratégie RSE. Les nouveaux aménagements, engagés pour le bien-être au travail et en faveur du développement durable, cherchent à valoriser l’espace pour intégrer les problématiques actuelles du monde du travail. Plus de collaboration, des espaces ouverts et partagés, et surtout des postes de travail pensés pour accompagner la mobilité des collaborateurs.

C’est au cinquième étage du bâtiment que se trouvent les bureaux des équipes RSE de BNP Paribas Real Estate. Ces bureaux viennent d’être inaugurés après plusieurs mois de chantier pour leur rénovation. L’entreprise Majorelle a eu la charge de repenser l’espace d’après les critères RSE du groupe. Le nouvel espace de travail, qui offre plus d’agilité, permet des zones multi-usages, capables de s’adapter au travail des collaborateurs, en individuel ou en équipes.

Pour le groupe français, il ne s’agit que d’une première étape. Ce nouvel espace de travail va servir de prototype. Il sera ensuite décliné dans le futur immeuble Métal 57, que BNP Paribas Real Estate fait actuellement construire à Boulogne-Billancourt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Le Crédit Agricole s’engage pour les droits humains

    Le 31 juillet dernier, le groupe Crédit Agricole a signé un accord-cadre international avec UNI Global Union. Cet accord vise à renforcer les engagements du groupe en ce qui concerne le respect et la défense des droits humains, mais aussi

le Coin ESS

  • La finance durable s’invite dans les discussions du G7

    Alors que la France assure la présidence du G7, un nouveau sujet fait son apparition dans les débats : la finance durable. Le gouvernement français souhaite l’inscrire à l’ordre du jour. Le but : rendre le capitalisme plus durable. Chantilly