Coca Cola s’engage en faveur du recyclage

  • Publié le: mardi 29 septembre 2015

Nombreuses sont les entreprises qui veulent elles aussi participer au mouvement mondial pour la promotion du développement durable. Avec sa Vision 2020, l’entreprise américaine Coca Cola veut se mobiliser activement sur la question du recyclage.

L’objectif est ambitieux, mais l’enjeu est de taille : la production de sodas utilise beaucoup de matières premières, utilise des modes de transports (le camion principalement) dont les émissions en CO2 sont importantes, et laissent un nombre conséquent de bouteilles et de canettes vides. Pour pallier ses points noirs, Coca Cola a décidé de mettre en place des objectifs d’ici 2020 qui visent à agir concrètement à toutes les étapes de la chaîne de production et de distribution : des matières premières au recyclage des canettes, en passant par l’usage de ferroutage pour éviter les camions, l’entreprise entend être exemplaire dans la mise en place de sa politique verte.

En France, le recyclage fonctionne déjà très bien puisque les bouteilles fabriquées dans l’Hexagone se composent à 25% de matériaux recyclés. D’ici à 2020, le fabriquant de sodas espère bien encore augmenter ce taux.

Source : site officiel Coca Cola.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Les énergies renouvelables séduisent la grande distribution

    En France, les enseignes de grande distribution multiplient les initiatives pour déployer les énergies renouvelables. Grâce aux nouvelles technologies qui favorisent l’auto-consommation, les enseignes investissent désormais dans une électricité bas-carbone. Les grandes enseignes de la distribution veulent, elles aussi, faire

le Coin ESS

  • Le financement participatif progresse en France

    D’après le dernier bilan de l’association Financement Participatif France, la finance responsable progresse en France. Les investisseurs français ont encore été plus nombreux en 2019 à y adhérer. Un élan qui s’explique en partie par l’engouement autour des énergies renouvelables.