Bilan de la journée sans voitures à Paris

  • Publié le: mardi 29 septembre 2015

C’était un coup d’essai important pour la mairie de Paris : la première journée sans voiture s’est tenue dimanche dernier et a permis aux parisiens de se réapproprier l’espace urbain. Mais quel impact sur la pollution ? Les organismes de contrôle viennent de rendre leurs conclusions.

Ce n’est pas vraiment une surprise : la diminution conséquente du nombre de voitures dans les rues de Paris a eu un impact significatif sur le taux de pollution. Airparif a ainsi mesuré que le niveau de dioxyde d’azote dans les zones sans voitures avait diminué de 20 à 40% par rapport à un dimanche normal. Un chiffre d’autant plus encourageant que Bruitparif a aussi fait des relevés de son côté pour mesurer la pollution sonore : en moyenne, l’organisme a observé une baisse de trois décibels pondérés sur l’ensemble de la journée.

Suite à la publication de ces bons résultats, la mairie de Paris a déjà annoncé qu’elle comptait renouveler l’expérience.

Sources : résultats Airparif, résultats Bruitparif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Un maillot de champions, pas vraiment éthique

    Le nouveau maillot des vainqueurs du mondial de football est vivement critiqué pour l’écart constaté entre son coût de production et son prix de vente. Suite à sa victoire lors de la Coupe du monde de football, l’équipe de France

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement