Bilan de la journée sans voitures à Paris

  • Publié le: mardi 29 septembre 2015

C’était un coup d’essai important pour la mairie de Paris : la première journée sans voiture s’est tenue dimanche dernier et a permis aux parisiens de se réapproprier l’espace urbain. Mais quel impact sur la pollution ? Les organismes de contrôle viennent de rendre leurs conclusions.

Ce n’est pas vraiment une surprise : la diminution conséquente du nombre de voitures dans les rues de Paris a eu un impact significatif sur le taux de pollution. Airparif a ainsi mesuré que le niveau de dioxyde d’azote dans les zones sans voitures avait diminué de 20 à 40% par rapport à un dimanche normal. Un chiffre d’autant plus encourageant que Bruitparif a aussi fait des relevés de son côté pour mesurer la pollution sonore : en moyenne, l’organisme a observé une baisse de trois décibels pondérés sur l’ensemble de la journée.

Suite à la publication de ces bons résultats, la mairie de Paris a déjà annoncé qu’elle comptait renouveler l’expérience.

Sources : résultats Airparif, résultats Bruitparif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • Un ours polaire famélique devant la Bourse de Paris

    Afin de sensibiliser la population à la nécessité de l’investissement responsable, une association a installé une reproduction d’un ours polaire famélique devant la Bourse de Paris.  L’ours polaire, devenu le symbole du dérèglement climatique suite à la diffusion d’une image