Dans quels pays les salariés sont-ils les plus heureux ?

  • Publié le: lundi 28 mars 2016

Le moteur de recherche d’emploi Indeed vient de dévoiler son classement annuel Job Happiness Index, qui recense les pays dans lesquels les salariés sont les plus heureux. Un classement qui réserve pas mal de surprises… à commencer par une très mauvaise place pour la France.

La France est le 4e pays dans lequel les salariés sont les moins heureux. C’est ce qui ressort du classement Indeed 2016. Derrière le Japon, l’Allemagne et l’Afrique du Sud, la France fait figure de mauvais élève en matière d’épanouissement des employés. En haut du classement, les pays plébiscités par les salariés laissent songeur : la Colombie est première suivie par le Mexique, la Russie, l’Irlande et le Brésil. Un top 5 d’autant plus surprenant que plusieurs de ces pays connaissent un taux de chômage élevé. Dans ces conditions très difficiles pour le marché du travail, les salariés semblent donc moins difficiles.

Ce classement met l’accent sur la rémunération et les avantages financiers, mais c’est surtout l’équilibre entre vie privée et travail qui a été mis en avant par les travailleurs dans ce classement quand ils ont dû juger leur entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • RSE et développement durable : AGS s’engage

    AGS s’engage depuis de nombreuses années en faveur de la responsabilité sociale et du développement durable. Le groupe familial, spécialisé dans les déménagements internationaux, est signataire depuis 2009 du Pacte Mondial des Nations Unies (Global Compact), un texte promouvant la

le Coin ESS

  • Les alternatives au Black Friday s’organisent

    Le secteur du commerce prépare le Black Friday. Vendredi 23 novembre, cette journée de promotions générales aura lieu sur le web et dans les magasins physiques. Plutôt que de surfer sur cette tendance, quelques entreprises en profitent pour mettre sur