Amazon GO ouvrira six autres supermarchés automatisés sans caisse cette année

  • Publié le: mercredi 28 février 2018

Les supermarchés Amazon Go permettent aux clients de sortir sans passer par la caisse. Après l’ouverture du premier magasin au rez-de-chaussée de son siège social à Seattle, le géant de l’Internet prévoit d’ouvrir six autres magasins en 2018.

Après le succès de leur premier magasin Amazon Go qui a ouvert le 22 janvier dernier, l’entreprise a annoncé son intention d’en ouvrir six autres d’ici la fin de l’année. L’idée derrière ces magasins sans caissier est que les clients choisissent simplement les produits qu’ils veulent en utilisant l’application Amazon Go sans avoir à passer par la caisse. Il ne fait aucun doute que d’autres magasins pourraient suivre leurs traces si le concept s’avère être fiable et permet de gagner du temps.

Les supermarchés Amazon Go fonctionnent en suivant ce que les utilisateurs achètent avec des caméras alimentées par de l’intelligence artificielle et des capteurs de poids.

Les clients scannent leur smartphone avec l’application Amazon Go à un tourniquet près de l’entrée du magasin, sélectionnent les articles qu’ils souhaitent et partent.

En combinant la vision par ordinateur, les algorithmes d’apprentissage automatique et les capteurs, le géant de la vente en ligne peut dire ce que les gens ont acheté. Le montant des achats est ensuite facturé via leur compte Amazon.

Même si les magasins Amazon Go sont dépourvus de caisse, ils ne sont pas entièrement sans employés qui sont chargés de la mise en rayon et du conseil aux clients.

Après Seattle, cap sur Los Angeles

Il semble très probable que les nouvelles vitrines ouvriront dans d’autres quartiers de la ville de Seattle, ainsi que sur d’autres centres de la côte Ouest comme Los Angeles. Amazon aurait déjà tenu une série de « discussions sérieuses » avec le promoteur milliardaire Rick Caruso au sujet de l’hébergement d’un des Go’s à The Grove, le célèbre centre commercial extérieur de 600 000 pieds carrés au cœur de L.A.

Los Angeles serait un ajustement plutôt naturel pour Amazon Go, car la société a déjà utilisé la métropole californienne comme un terrain d’essai pour un certain nombre de nouvelles initiatives. Par exemple, L.A. a été la première ville à l’extérieur de Seattle à voir le service de livraison d’épicerie d’Amazon Fresh et sera bientôt le foyer du nouveau service d’expédition d’Amazon destiné à concurrencer directement UPS et FedEx.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Un maillot de champions, pas vraiment éthique

    Le nouveau maillot des vainqueurs du mondial de football est vivement critiqué pour l’écart constaté entre son coût de production et son prix de vente. Suite à sa victoire lors de la Coupe du monde de football, l’équipe de France

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement