La Banque Mondiale débloque des fonds pour l’Afrique

  • Publié le: vendredi 27 novembre 2015

Si le réchauffement climatique est un enjeu crucial pour la totalité du globe, il est particulièrement crucial en Afrique où des vies humaines sont déjà en danger. Pour parer à l’urgence de la situation, la Banque Mondiale a décidé d’augmenter le budget au profit de l’Afrique : 16 milliards de dollars vont être débloqués.

Actuellement, le budget annuel que la Banque Mondiale accorde à l’Afrique pour faire face aux risques dus au changement climatique est de 3 milliards de dollars, ce qui est largement en-dessous des besoins des pays pour engager les nombreux chantiers vitaux pour les populations. La Banque Mondiale estime que dans les années à venir, si le réchauffement climatique parvient à être jugulé à +2°C, l’Afrique aurait besoin d’environ 20 à 50 milliards de dollars. Dans le pire des scénarios (une augmentation de +4°C), cette enveloppe avoisinerait les 100 milliards de dollars. Face à une telle urgence, le geste de la Banque Mondiale est donc un signal fort de soutien envoyé aux pays africains.

Avec cet argent, les pays africains vont pouvoir mettre en œuvre plusieurs programmes pour la préservation de la nature, mais aussi pour mettre en œuvre un développement économique respectueux des principes du développement durable. Parmi les priorités : la sauvegarde des forêts et des écosystèmes les plus vulnérables, la mise en œuvre d’une agriculture responsable et surtout le déploiement d’un système de production énergétique basée sur les énergies alternatives comme le solaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Un maillot de champions, pas vraiment éthique

    Le nouveau maillot des vainqueurs du mondial de football est vivement critiqué pour l’écart constaté entre son coût de production et son prix de vente. Suite à sa victoire lors de la Coupe du monde de football, l’équipe de France

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement