La Gironde, championne des départements verts

  • Publié le: mardi 27 octobre 2015

C’est un classement un peu particulier qui a été publié jeudi 22 octobre dans l’hebdomadaire La Vie : celui des départements les plus écologiques. Parmi les 96 départements passés en revue (seule la Métropole était classée), c’est la Gironde qui finit sur la première marche du podium.

Ce palmarès 2015 de l’écologie en France a pour but de faire le point sur les avancées en matière d’écologie partout sur le territoire. Et pour ne rien laisser au hasard, les départements sont jugés sur huit critères : qualité de l’eau, qualité de l’air, gestion des déchets, énergies renouvelables, l’agriculture biologique, la consommation durable, la biodiversité et l’agenda 21 (les actions communales en faveur du développement durable). A partir de ces critères, le classement regarde les actions entreprises par les acteurs locaux pour améliorer les conditions de vie et défendre l’environnement.

Les trois départements gagnants (dans l’ordre : la Gironde, l’Hérault et les Côtes d’Armor) sont donc récompensés pour leurs politiques en faveur du développement durable. Bons élèves aussi, le Gers, le Var et le Nord sont les départements qui ont le plus progressé dans le classement depuis 2014. En revanche, les mauvais élèves sont le Rhône, la Savoie et la Charente-Maritime, qui enregistrent tous trois la plus forte régression dans le classement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Un maillot de champions, pas vraiment éthique

    Le nouveau maillot des vainqueurs du mondial de football est vivement critiqué pour l’écart constaté entre son coût de production et son prix de vente. Suite à sa victoire lors de la Coupe du monde de football, l’équipe de France

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement