La demande des consommateurs en matière d’action environnementale a augmenté pendant le COVID-19

  • Publié le: lundi 27 juillet 2020

Selon une enquête récente, plus de la moitié des responsables du développement durable estiment que la demande des consommateurs en matière d’action environnementale a augmenté pendant le COVID-19, et beaucoup pensent qu’ils risquent de perdre des clients s’ils ne respectent pas leurs engagements.

Une enquête mondiale récente montre que 54% des responsables du développement durable des entreprises du textile disent avoir vu un accroissement de la demande de pratiques et de produits écologiquement durables depuis le début de la pandémie COVID-19. Cependant 59% ont également déclaré qu’ils pensaient que les clients continueraient à donner la priorité au prix des produits lors de leurs achats.

Le US Cotton Trust Protocol a mené cette enquête pour découvrir comment les programmes de développement durable des marques et des détaillants avaient changé dans un monde post-COVID.

L’enquête a révélé que 43% des personnes interrogées pensent que le COVID-19 a eu un impact positif sur les investissements dans les efforts de développement durable au cours de cette période, tandis que 40% pensent qu’il a eu un impact négatif.

De même, les responsables RSE pensent que leurs clients sont confrontés à une lutte acharnée entre leurs portefeuilles et les préoccupations environnementales – lorsqu’on leur a demandé de classer la façon dont ils pensent que les clients prioriseront leurs achats l’année prochaine, les répondants ont classé les deux principales priorités comme « Obtenir la meilleure offre possible » et « l’alignement de la marque ou du détaillant avec ses valeurs personnelles ».

Il est clair que le COVID-19 a causé des défis économiques en amont et en aval de la chaîne d’approvisionnement, mais cette enquête montre que les entreprises et leurs clients restent concentrés sur la durabilité, a déclaré le Dr Gary Adams, président du US Cotton Trust Protocol.

La demande des clients pour la durabilité

Cinquante-quatre pour cent des personnes interrogées ont déclaré que les demandes de leurs clients pour des pratiques et des produits plus durables sur le plan environnemental avaient considérablement ou quelque peu augmenté depuis le début de la pandémie, et 42 % ont déclaré que ces clients étaient également plus expressifs dans ces demandes.

Près de la moitié (48%) ont déclaré qu’ils pensaient que les clients changeraient de marque si leur entreprise ne respectait pas ses engagements en matière de développement durable.

Alors que certaines (9%) marques signalent avoir suspendu la plupart ou toutes leurs initiatives de développement durable en raison du COVID-19, la plupart des entreprises continuent de concentrer leurs efforts de développement durable sur la fabrication (25%), l’approvisionnement en matières premières (25%) ou la traçabilité (11%).

Les marques européennes continuent d’investir dans les efforts de développement durable

L’impact du COVID-19 sur les investissements des entreprises dans les initiatives de développement durable diffère considérablement d’un marché à l’autre.

Les répondants nord-américains sont les moins susceptibles d’investir. Seulement 26% des répondants nord-américains pensent que le COVID-19 a eu un impact positif sur les investissements de développement durable dans leur entreprise.

A l’inverse en Europe, six répondants sur 10 (63%) ont déclaré que la pandémie avait eu un impact positif sur les efforts de développement durable de leur entreprise, et en Asie, 46% des répondants ont déclaré croire qu’il y avait eu une augmentation des investissements proactifs dans les initiatives de développement durable.

De nombreuses entreprises recherchent des moyens de soutenir leurs programmes de développement durable pendant la pandémie « en se concentrant sur le maintien du cap avec l’aide accrue de partenariats extérieurs (62%) jusqu’à ce qu’elles puissent se permettre de réinvestir dans de nouvelles innovations majeures.

Parallèlement, elles se concentrent de plus en plus sur l’amélioration de la transparence des rapports environnementaux (59%); l’amélioration de la durabilité de l’approvisionnement (63%); et l’alignement sur les normes ou protocoles de durabilité externes pour leurs programmes existants (59%).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces