Courbet : des bijoux vendus au profit des ONG

  • Publié le: mercredi 27 mars 2019

Courbet, la maison française de joaillerie, a lancé sa collection Let’s Commit. Les bracelets imaginés par la marque sont vendus au profit de plusieurs ONG pour la défense de la nature et la protection de l’enfance.

En l’espace de quelques années seulement, Courbet a fait bouger les codes de la joaillerie de luxe. La jeune maison française s’est engagée dans une démarche éco-responsable. Elle ne travaille qu’avec des diamants de synthèse pour ne pas encourager le commerce des “diamants de sang”. Et elle a fait de cet engagement RSE la pierre angulaire de sa stratégie de développement, en n’hésitant pas à communiquer sur ses valeurs auprès de ses clients.

La maison Courbet va encore plus loin en lançant sa collection Let’s Commit. Il s’agit d’une gamme de bracelets fabriqués en or recyclé. Ils sont montés sur des cordons en coton biologique, et ornés de différentes pierres de synthèse. Chaque couleur de pierre correspond à une association soutenue par Courbet. La marque reverse 15% du prix de vente des bracelets aux associations pour financer leur action sur le terrain.

Ce bracelet engagé a été dessiné par Marie-Anne Wachtmeister, la directrice artistique de Courbet, qui est aussi la cofondatrice de la marque. La direction de Courbet a sélectionné plusieurs associations dans le domaine de la protection de l’enfance (comme Action Enfance) et celui de la préservation de la nature (My Coral Garden). Les bracelets sont disponibles à la vente, depuis le début du mois de mars, dans les différents points de vente de la marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Clarins, un exemple RSE ?

    Est-il encore nécessaire de présenter Clarins, l ‘un des principaux laboratoires de cosmétiques européens ? L’entreprise qui compte environ 8 500 employés et dont le chiffre d’affaires est estimé à près de 2 milliards d’euros, se veut être un exemple

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces