Le braconnage de rhinocéros recule en Afrique du Sud

  • Publié le: mercredi 27 janvier 2016

L’Afrique du Sud vient d’annoncer le nombre de rhinocéros braconnés pour l’année 2015, et les défenseurs de l’environnement peuvent se réjouir car ce nombre est en baisse par rapport à 2014.

C’est la ministre de l’environnement, Edna Molewa, qui a annoncé la bonne nouvelle. En 2015, le nombre de rhinocéros tués a été de 1 175 contre 1 215 en 2014. Une baisse minime mais tout de même très encourageante car c’est la première fois depuis dix ans que le chiffre diminue. Les rhinocéros sont particulièrement recherchés par les braconniers pour leurs cornes. Une fois réduite en poudre, la corne de rhinocéros est très utilisée dans les médecines traditionnelles asiatiques, qui lui prêtent de nombreuses vertus thérapeutiques et en font un ingrédient de base de plusieurs remèdes pour les hommes.

La ministre de l’environnement d’Afrique du Sud en a aussi profité pour annoncer que la population de rhinocéros dans le pays était stable : entre 8 400 et 9 400 individus recensés sur le territoire qui font l’objet d’une vigilance particulière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Ecotable, le nouveau label des restaurants éco-responsables

    Calqué sur le système des étoiles du Guide Michelin, Ecotable lance le lundi 14 janvier une classification des restaurants et distingue la mise en place d’une démarche éco-responsable.  Partant du constat que seuls 1,3% des restaurants en France servent des

le Coin ESS

  • Bientôt la location de meubles chez IKEA ?

    Le géant suédois du meuble Ikea souhaite expérimenter la location et le rachat de mobilier afin de répondre aux exigences des clients en matière de développement durable. Cela permettrait également à Ikea de traiter les meubles usagés de manière durable.