Un distributeur automatique de fruits et légumes pour consommer local quand on veut

  • Publié le: lundi 26 novembre 2018

La ville de Colmar a lancé fin juin son distributeur automatique de fruits et légumes. Sa particularité ? Permettre à ses habitants de consommer local 24 heures sur 24.

 C’est un couple de maraichers qui a été à l’initiative de ce super distributeur. En s’installant à proximité immédiate de leur exploitation, ce distributeur permet aux clients d’obtenir des fruits produits localement et vendus à parfaire maturité.

Les fruits et légumes sont par ailleurs produits en agriculture raisonnée, ce qui participe au succès de leur distributeur.

Les produits, entreposés dans des casiers, sont disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Un approvisionnement quotidien est réalisé par Jérôme Meyer, auteur de cette initiative, mais aussi d’autres producteurs locaux.

Jérôme Meyer espérait répondre aux besoins de sa clientèle qui ne souhaite pas être dépendante des horaires d’ouverture des commerces pour s’approvisionner. En plus du distributeur, la vente directe aux consommateurs est maintenue le vendredi, ainsi que le marché de Mulhouse où l’agriculture se rend trois fois par semaine.

Les entrepreneurs se sont associés à la société Filbing distribution implantée en Alsace pour créer leur distributeur. L’investissement nécessaire pour le réaliser a été de 30 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Le congé parental commence à s’imposer

    Les entreprises françaises sont de plus en plus nombreuses à déployer le principe de congé parental généralisé aux deux parents. Une initiative qui prend de l’avance sur les dispositions légales, et qui vise à favoriser l’égalité hommes-femmes en entreprise. En

le Coin ESS

  • 10 milliards de dollars pour le Fonds Vert

    Malgré le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris, le Fonds Vert mis en place pour financer la transition énergétique mondiale aura bien la somme promise. Il sera doté de près de dix milliards de dollars. “Objectif atteint ! Grâce