Grasse inaugure le mois de l’ESS

  • Publié le: lundi 26 octobre 2015

Le Pays de Grasse lance vendredi 30 octobre sa septième édition du mois de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), un événement qui prend de plus d’ampleur en rassemblant les collectivités locales, les entreprises et les associations.

Pendant un mois entier, Grasse va mettre l’ESS à l’honneur pour faire le point sur les bonnes pratiques d’économie circulaire, les initiatives de recyclage, et sur tous les projets en faveur du développement de l’écologie verte. Outre les colloques pour s’informer, l’événement permet une rencontre avec les professionnels pour partager les idées et présenter les dernières innovations.

Deux grands thèmes se dégagent cette année : le premier concerne les logiciels libres afin de faire le tour des solutions numériques libres de droit qui sont à la disposition des responsables RSE. Ce sera l’occasion de sensibiliser les visiteurs à l’importance de ces logiciels « open source » qui font profiter gratuitement un très large public des dernières avancées technologiques. Autre temps fort, un marché sur le thème « Consommer autrement, c’est possible ». Loin des étales habituels des marchés, les stands proposeront de découvrir des produits locaux ou transformés localement pour mettre sur l’accent sur la consommation responsable et la diversité des initiatives régionales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Un maillot de champions, pas vraiment éthique

    Le nouveau maillot des vainqueurs du mondial de football est vivement critiqué pour l’écart constaté entre son coût de production et son prix de vente. Suite à sa victoire lors de la Coupe du monde de football, l’équipe de France

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement