La France s’engage à investir pour stimuler le coton durable en Côte d’Ivoire

  • Publié le: mercredi 26 mai 2021

L’agence française de développement investira 68,5 millions d’euros au cours des cinq prochaines années pour stimuler la production de coton en Côte d’Ivoire, a déclaré le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire lors d’une visite dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Bruno Le Maire a déclaré que le programme ciblera 120 000 producteurs de coton dans la région nord du pays et augmentera les revenus dans le secteur du coton, au profit de l’économie ivoirienne.

Le pays a produit 490 000 tonnes de coton au cours de la saison 2019/2020 et la production 2020/2021 est estimée à 500 000 tonnes par le ministère de l’Agriculture.

La promesse d’aide de la France intervient alors que l’Union européenne, premier partenaire commercial de la Côte d’Ivoire, s’efforce d’introduire des lois nationales pour empêcher l’importation de marchandises et de produits liés à la déforestation et aux violations des droits de l’homme.

La Côte d’Ivoire négocie avec l’UE pour déterminer des normes minimales de durabilité, en particulier dans la production de cacao.

Bruno Le Maire a déclaré que la France prévoyait de fournir une aide similaire au secteur du cacao de Côte d’Ivoire pour y améliorer également le développement durable.

« La Côte d’Ivoire est le plus grand producteur de cacao au monde, mais avoir derrière elle une industrie agroalimentaire qui améliore la production, la protégera des fluctuations des prix du cacao et préservera l’emploi et ajoutera de la valeur dans le secteur », a déclaré Bruno Le Maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Panasonic propose la semaine de travail de 4 jours au Japon

    Le conglomérat électronique Panasonic est la dernière grande entreprise japonaise à annoncer une semaine de travail de quatre jours aux employés intéressés. « Nous devons soutenir le bien-être de nos employés« , a déclaré le PDG de Panasonic, Yuki Kusumi, aux investisseurs

le Coin ESS