L’automobile américaine intègre de plus en plus de femmes dans ses conseils d’administration

  • Publié le: vendredi 26 mars 2021

General Motors a annoncé étendre son conseil d’administration à 13 personnes, avec des femmes occupant sept des sièges.

General Motors (GM) a nommé deux nouveaux administrateurs, Meg Whitman et Mark Tatum.

Meg Whitman, 64 ans, est une cadre technique de longue date et ancienne candidate républicaine au poste de gouverneur de Californie. Plus récemment, elle était directrice générale de la start-up médiatique Quibi. Auparavant, elle était PDG de Hewlett Packard, avant de devenir présidente-directrice générale d’eBay.

Elle est également directeur du géant des produits de consommation Procter & Gamble, dont le conseil d’administration de 13 personnes comprend six femmes.

Mark Tatum, 51 ans, est commissaire adjoint et chef de l’exploitation de la National Basketball Association.

Meg Whitman et Mark Tatum rejoignent le conseil d’administration du plus grand constructeur automobile américain alors qu’il est engagé dans une transformation radicale de ses produits et de ses activités.

La directrice générale de General Motors, Mary Barra, a déclaré que le conseil d’administration diversifié du constructeur automobile « est un avantage concurrentiel pour GM alors que nous nous efforçons de créer un monde meilleur, plus sûr et plus durable. »

Ford, le deuxième constructeur automobile américain, compte trois femmes dans son conseil d’administration de 12 personnes et a nommé une quatrième – Alexandra Ford English, fille du président exécutif Bill Ford.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Nativiz valorise les initiatives RSE des entreprises

    La RSE (responsabilité sociétale des entreprises) est aujourd’hui un incontournable en France. En intégrant cette démarche au cœur de leurs activités, les entreprises contribuent aux enjeux du développement durable, tout en renforçant leur image institutionnelle. Bon nombre d’entreprises ont toutefois

le Coin ESS