2015 : record de chaleur pour la planète

  • Publié le: mercredi 25 novembre 2015

A quelques jours du début des négociations de la COP 21, l’Agence Américaine Océanique et Atmosphérique vient de présenter les premiers chiffres des températures mondiales pour l’année 2015 : les dix mois étudiés sont les plus chauds jamais enregistrés depuis que l’Homme fait des relevés des températures.

Depuis 1880, les températures au-dessus des terres et à la surface des océans sont étudiées pour approfondir le savoir en matière de climat. Les enjeux actuels du réchauffement climatique donnent plu que jamais de l’importance à ses mesures, d’autant qu’elles soulignent l’importance d’agir pour réduire ce phénomène alarmant. L’année dernière déjà, nous avions battu un record de températures. Sur la période de janvier à octobre 2014, la température moyenne mondiale était supérieure de 0,12 °C à la moyenne du XXe siècle.

Pour les dix premiers mois de 2015, les scientifiques enregistrent encore une augmentation de la température mondiale, mais elle est encore plus importante que celle de 2014 : nous sommes actuellement à + 0,86 °C. L’année 2015 est donc bien partie pour devenir l’année la plus chaude depuis le début des relevés de températures.

Lors de la COP 21, les pays doivent se mettre d’accord et prendre des mesures pour limiter le réchauffement climatique à +2 °C dans les années à venir. Un défi plus que jamais d’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Un maillot de champions, pas vraiment éthique

    Le nouveau maillot des vainqueurs du mondial de football est vivement critiqué pour l’écart constaté entre son coût de production et son prix de vente. Suite à sa victoire lors de la Coupe du monde de football, l’équipe de France

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement