Ozmoz : un label pour la qualité de vie au travail

  • Publié le: vendredi 25 mai 2018

En l’espace de quelques années, la qualité de vie au travail est devenue l’une des clefs des stratégies RSE des entreprises. Afin d’avancer sur la question, Certivéa a lancé, mi-mai, le label Ozmoz pour repenser la vie des salariés sur leurs lieux de travail.

Les stratégies RSE des entreprises en faveur du bien-être au travail continuent de progresser, et pour cause : selon les estimations, le mal-être au travail coûte en moyenne 12 600 euros par salarié sur un an. Pour les entreprises, investir dans de nouveaux aménagements et développer des initiatives en faveur du bien-être des salariés n’est pas qu’une question d’image de marque : il s’agit aussi d’un investissement en matière de ressources humaines.

Pour les accompagner dans ces nouvelles stratégies, Certivéa a lancé son label Ozmoz. Le but : aider les entreprises à trouver des solutions agiles et efficaces pour modifier leurs espaces de travail et mettre l’accent sur les services et aménagements qui augmentent la qualité de vie au travail des salariés. Espaces de coworking, nouveaux espaces de vie, des salles de sieste et même des espaces dévolus à la santé font ainsi leur apparition dans les bureaux. Pour le lancement du label Ozmoz, sept entreprises sont déjà partenaires et ont accepté de tester les idées de Certivéa dans leurs propres locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Prada renforce sa stratégie RSE avec un conseil consultatif

    La marque de luxe italienne Prada a annoncé qu’elle allait se doter d’un nouvel organe RSE en interne. Ce futur conseil consultatif devra piloter des initiatives pour assurer une meilleure représentation de la diversité au sein de l’entreprise et dans

le Coin ESS

  • Les frigos solidaires ont trouvé leur place

    En l’espace d’un an seulement, le concept des frigos solidaires a séduit les français. On en compte déjà une vingtaine sur l’ensemble du territoire. Et leur nombre va encore augmenter dans les prochains mois. Tout est parti d’une idée simple.