La COP 21 : de quoi s’agit-il ?

  • Publié le: mardi 24 novembre 2015

Alors que la COP 21 doit se tenir dans moins d’une semaine à Paris, les pouvoirs publics et les entreprises ne cessent de clamer leur volonté de s’engager en faveur de l’environnement. Mais en quoi consiste au juste ce grand rassemblement ? Voici quelques éléments de réponse pour mieux comprendre les enjeux du sommet de Paris.

C’est lors de la conférence de Stockholm, en 1972, que les questions environnementales sont devenues des enjeux mondiaux. Par la suite, la mobilisation des pays s’est concrétisée sous la forme d’un rassemblement annuel pour débattre des questions climatiques et définir des stratégies en faveur du développement durable et de la préservation de la nature. 195 pays-parties sont attendus au sommet de Paris, qui sera la 21e réunion des pays. L’enjeu est simple : entamer des négociations pour trouver un accord international visant à limiter le réchauffement climatique à +2C°. Pour atteindre l’objectif, les états doivent prendre des mesures contraignantes afin de diminuer les émissions des gaz à effet de serre.

Les états étaient invités, avant le début de la COP 21, à proposer une série d’engagements en faveur de l’environnement. A leur suite, de nombreuses entreprises se sont aussi mobilisées en annonçant des mesures visant à limiter l’impact de leur activité sur l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Un maillot de champions, pas vraiment éthique

    Le nouveau maillot des vainqueurs du mondial de football est vivement critiqué pour l’écart constaté entre son coût de production et son prix de vente. Suite à sa victoire lors de la Coupe du monde de football, l’équipe de France

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement